Un Lutin

Qui n’a pas rêvé un jour d’avoir un lutin dans sa maison ?
Ne dites surtout pas non, car personne ne vous croira.
Anora Bansargue, mi-fée mi-humaine, sait que les humains ont tous rêvé une fois dans leur vie de loger un lutin dans leur domicile.
Seulement un lutin de maison, ce n’est pas comme avoir un chien, un chat ou tout autre animal de compagnie. Certes, il ne prend pas de place, mais il réclame une certaine attention. Bavarder avec, le nourrir et lui témoigner de la sympathie sont les principales règles pour entretenir avec lui une excellente relation. Si vous ne respectez pas ces principes de base, vous subirez inévitablement son courroux.
Meddy Ligner – Conte pour du beurre : Employant un lexique tout en saveurs, Meddy Ligner nous dresse dans cette nouvelle le portrait d’un lutin de maison hors du commun à cause de son apparence et de sa cruauté sans borne.

Aurore Perrault – Tous les lutins de l’immeuble : Dans cette nouvelle nous attend un monde très contemporain où l’imaginaire arrive néanmoins à survivre. Des lutins dans un bâtiment, et ça nous donne une agréable nouvelle où les lutins sont de sympathiques petits personnages avec un coeur gros comme ça.

Gilles Bizien – Kelig ar Gwilh changeait la mer : Un lutin à la maison n’est pas forcément quelqu’un qui s’incruste et qui fait des mauvaises blagues, la preuve est dans cette nouvelle. Le lutin de Gilles Bizien a une mission: protéger le marin qui l’héberge en changeant la mer. Mais parviendra-t-il à respecter son contrat?

Patrick Duclos – Un étrange lundi : Un lutin négligé, et c’est le chamboulement dans la maison. Le héros de cette nouvelle réalisera très vite que la santé de son locataire dépend de lui et de personne d’autre.

Alexandra Barbier – A trop vouloir… : Dans cette nouvelle, Alexandra Barbier nous présente la rupture entre le lutin et celui qui l’héberge. Une mise en garde pour tous ceux qui logent chez eux un habitant de Faërie et qui brusquement se mettraient à le négliger.

Qui n’a pas rêvé un jour d’avoir un lutin dans sa maison ?
Ne dites surtout pas non, car personne ne vous croira.
Anora Bansargue, mi-fée mi-humaine, sait que les humains ont tous rêvé une fois dans leur vie de loger un lutin dans leur domicile.
Seulement un lutin de maison, ce n’est pas comme avoir un chien, un chat ou tout autre animal de compagnie. Certes, il ne prend pas de place, mais il réclame une certaine attention. Bavarder avec, le nourrir et lui témoigner de la sympathie sont les principales règles pour entretenir avec lui une excellente relation. Si vous ne respectez pas ces principes de base, vous subirez inévitablement son courroux.
Meddy Ligner – Conte pour du beurre : Employant un lexique tout en saveurs, Meddy Ligner nous dresse dans cette nouvelle le portrait d’un lutin de maison hors du commun à cause de son apparence et de sa cruauté sans borne.

Aurore Perrault – Tous les lutins de l’immeuble : Dans cette nouvelle nous attend un monde très contemporain où l’imaginaire arrive néanmoins à survivre. Des lutins dans un bâtiment, et ça nous donne une agréable nouvelle où les lutins sont de sympathiques petits personnages avec un coeur gros comme ça.

Gilles Bizien – Kelig ar Gwilh changeait la mer : Un lutin à la maison n’est pas forcément quelqu’un qui s’incruste et qui fait des mauvaises blagues, la preuve est dans cette nouvelle. Le lutin de Gilles Bizien a une mission: protéger le marin qui l’héberge en changeant la mer. Mais parviendra-t-il à respecter son contrat?

Patrick Duclos – Un étrange lundi : Un lutin négligé, et c’est le chamboulement dans la maison. Le héros de cette nouvelle réalisera très vite que la santé de son locataire dépend de lui et de personne d’autre.

Alexandra Barbier – A trop vouloir… : Dans cette nouvelle, Alexandra Barbier nous présente la rupture entre le lutin et celui qui l’héberge. Une mise en garde pour tous ceux qui logent chez eux un habitant de Faërie et qui brusquement se mettraient à le négliger.

Les cinq histoires de ce livre sont le résultat des recherches d’Anora Bansargue. Serviable, sensible, fidèle, farceur, vengeur sont les qualificatifs qui désignent parfaitement les lutins que vous vous apprêtez à découvrir.

Meddy Ligner – Conte pour du beurre
Aurore Perrault – Tous les lutins de l’immeuble
Gilles Bizien – Kelig ar Gwilh changeait la mer
Patrick Duclos – Étrange Lundi
Alexandra Barbier – À trop en vouloir…

Sombre Bohème Portrait de… (décembre 2007)94 pages 12.00 € ISBN : 9782916814025 (2007)
En savoir plus

Laisser un commentaire