cycle de la Chair (le) de Audrey Fran

Mantii est une Atrébate, peuple pacifique au possible qui vivent à l’écart des grandes villes et vénèrent l’astre solaire mais voilà, un peuple de barbare en a décidé autrement et profitera d’une ballade de la belle, pour tuer, violer et enlever le peuple Atrébat non habitué à se déluge de violence.
A son retour, elle ne retrouvera que destruction et massacre. Elle sera attrapé par Krel, le chef, et sera dorénavant traité comme une esclave…

Il va être dur de juger un cycle à son premier volume mais nous pouvons déjà annoncer un certain nombre de faits, qui, s’ils se perpétuent dans les volumes suivants, vont permettre de dire sans risque qu’Audrey Françaix a réussi son passage à l’écriture de la fantasy adulte.
Car le cycle de la Chair est de l’Erotic Fantasy, et je partais avec dans l’idée que nous aurions un déluge de scènes plus ou moins érotiques, plus ou moins violentes… En gros, à un manque de canevas.
Que nenni ! L’histoire est réelle et la chair, que nous voyons dévoilée sans fausse pudeur, n’est en fait que l’arme de la belle héroïne, non habituée à l’Acier…
Attendons de voir la suite 🙂

Mantii est une Atrébate, peuple pacifique au possible qui vivent à l’écart des grandes villes et vénèrent l’astre solaire mais voilà, un peuple de barbare en a décidé autrement et profitera d’une ballade de la belle, pour tuer, violer et enlever le peuple Atrébat non habitué à se déluge de violence.
A son retour, elle ne retrouvera que destruction et massacre. Elle sera attrapé par Krel, le chef, et sera dorénavant traité comme une esclave…

Octobre Couverture : Stéphane Poinsot

Laisser un commentaire