Cybione d’Ayerdhal

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 7.0/10 (1 vote pris en compte)

9782846269001FSjl5464-2000Le Cycle de Cybione – Tome 1

Elyia est une Cybione, une femme destiné à revivre éternellement, dans le même corps mais avec une mémoire amputée… Travaillant pour son mari,  assureur entre autres de constitutions planétaires, la jeune femme est appelée dans les situations extrêmes, quand aucune autre solution ne peut être trouvée. Mais, elle ne reste qu’un jouet au main de son employeur qui la tue à chaque fin de mission, la jeune femme ayant des velléités d’indépendance et de rebellion. La mort d’Elya entraîne à chaque fois sa “recréation” dans une matrice mis au point par un scientifique de génie.

Les éditions Le Diable Vauvert réédite le cycle de Cybione qui est composé de 4 titres (Cybione, Polytan, Kellsom Jahnaïc et L’Oeil du Spad), le premier datant de 1992.

Ce récit est à la frontière entre la science-fiction et du policier avec cette première enquête en compagnie de la Cybione (CYBernetic BIOlogic clONE) qui va se rendre sur Cheur, une planète ultralibérale où d’étranges événements se produisent. Nous découvrons donc ce qui caractérise cette jeune femme et sa lutte permanente pour survire à sa mission, la détresse qui découle de cette situation et les conséquences que cela  a sur son relationnel.

Elle sera aidé, malgré elle, dans son enquête par Deen Chad, un flic local d’une des firme policière privée de la planète qui cherche à comprendre les raisons de l’assassinat d’un de ses collègues.

Bien entendu, une petite amourette va se déclarer entre les 2 personnages, une relation impossible comme vous devez vous en douter. Difficile de parler du scenario sans en dévoiler trop, mais il faut voir qu’il s’agit d’une histoire qui va mêler ultra libéralisme et politique dans un contexte où toute la planète est privatisée.

On se demandera pour quelle(s) raison(s) la jeune femme accepte à chaque fois de répondre présente et de risquer sa vie pour résoudre une enquête alors même qu’elle est destiné à mourir… On comprendra assez vite qu’elle exècre sûrement plus l’injustice que son mari…

Nous vous proposerons bientôt la chronique des autres volumes dans cette intégrale revue et corrigée par son auteur 🙂

Le Diable Vauvert (Mars 2015) – 761 pages – 25,00€ – 9782846269001

Space opera, espionnage, polar, enfin l’intégrale révisée de la grande série d’Ayerdhal ! Elle s’appelle Elyia et elle est parfaite, éternellement jeune. Elle est le dernier recours de son employeur, l’assureur Ender qui protège les constitutions de mille mondes, pour les missions suicide : elle renaît après chaque mort, identique mais privée d’une partie de sa mémoire. C’est un être unique et une arme de guerre, une cybione qui déjoue les machinations politiques interstellaires, mais qui sans cesse doit choisir entre son asservissement programmé et son goût pour la liberté..

J’ai Lu (2002) – Science Fiction – 192 pages – 2-290-30187-6

Lui. c’est Deen Chad. Flicaillon d’une sous-filiale de la plus grosse firme policière sur le marché de la Justice, récemment promu inspecteur solo chez Invest.
     Elle, c’est Elyia. Pour ainsi dire éternelle, puisqu’elle renait de chacune de ses morts, la mémoire amputée de sa dernière vie.
     Entre eux, il v a Cheur, une planète ultralibérale dont chacune des institutions est privée. Mais il y a surtout Ender, l’assureur qui garantit les constitutions de mille mondes et qui veille sur ses contrats grâce aux services d’un million d’agents très spéciaux.
Cybione d'Ayerdhal, 7.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *