IF837 de Jean-Michel Calvez

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 10.0/10 (1 vote pris en compte)

if-837_ff48dc6ff98e1c09d3e5e7414a5c06d2

Joan est un scientifique du KOALA, comité aidant à la répertorisation des espèces intelligentes sur les différentes planètes qu’ils visitent. Lorsqu’ils arrivent sur IF837, ses deux collègues et lui rencontrent un peuple andromorphe qui semble être l’espèce dominante intellectuellement. Malheureusement pour les chercheurs, la rencontre tourne mal lorsque les Andromorphes se retrouvent confrontés à de petits lémuriens qui attaquent les membres du KOALA.

Seul survivant de l’expédition, Joan va rejoindre le navire mère avant de revenir sur la planète pour continuer à essayer de comprendre les Andromorphes et pourquoi aussi ne pas tenter de comprendre cette étrange relation avec les petits singes carnivores…

IF837 est le troisième roman de Jean-Michel Calvez que je lis après STYx et le miroir du temps, et cette fois-ci, nous abordons la notion d’ “espèces intelligentes” au cours d’une aventure pour le moins animé. Je ne suis pour ma part pas très fan des longues explications scientifiques qui, je l’avoue, ont tendance à m’endormir, j’ai donc passé un certain nombre de paragraphes, notamment au début, car à mon sens trop développés. Cela dit, ces passages deviennent moins présents au fur et à mesure du roman (ou alors est-ce parce qu’ils sont mieux intégrés peut-être ?) et donc, on peut se concentrer sur ce qui est le plus important : la découverte de nouvelles espèces intelligentes.

Cette rencontre avec les Andromorphes d’IF837 va nous permettre de réfléchir sur le standard de l’intelligence et la nécessité (que nous voyons d’ailleurs assez fréquemment dans les représentations que nous nous faisons des extra-terrestres) que ces formes d’intelligences sont forcément proches physiquement de l’homme terrien. Cela montre aussi, parce que dans le cas de cette aventure, les chercheurs ne sont pas à leur coup d’essai, que ce n’est pas parce qu’une expérience a été reproduite un grand nombre de fois qu’elle est définitivement vraie.

J’ai pris un réel plaisir à suivre Joan dans sa tentative de faire bouger les lignes, de faire comprendre que peut-être , ils n’abordaient pas les problèmes qu’ils rencontraient sous le bon angle.

En ce qui concerne la chute du roman, je l’avais senti venir j’avoue, elle n’en reste pas moins excellente.

Editions Atria (Octobre 2012) – Les Mondes d’Atria – 329 pages – 19.00€ – 9782918078319
Couverture
: Yoz

Le KOALA (Comité d’Attribution Légale d’Humanité aux Andromorphes) répertorie et protège les espèces intelligentes au sein de l’univers. Leur dernière mission : la planète IF 837 où vit une espèce humanoïde prometteuse, répondant aux critères de sélection définis par les scientifiques.

Mais le premier contact tourne au drame. En effet, l’équipe de reconnaissance est agressée par des petits « lémuriens » féroces et sanguinaires. Les Andromorphes de cette planète-jungle, pourtant accueillants et coopératifs, ont l’air d’accepter avec docilité les attaques régulières de ces petits animaux en apparence inoffensifs.

Dans cette jungle truffée de pièges et de faux-semblants, il leur faudra déterminer quel lien unit ces deux espèces, la nature véritable de ces « lémuriens » et peut-être revoir les critères scientifiques définissant l’intelligence d’une espèce dans l’Univers…

Après ‘STYx’, ‘Sphères’, ‘L’arène des géants’, ‘Aliénations’, Jean-Michel Calvez nous entraîne dans un thriller galactique, mêlant tout à la fois un suspense terrifiant et une réflexion sur la classification abusive des espèces, définie par l’Homme face à la complexité de la nature.

IF837 de Jean-Michel Calvez, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *