Le chant des Cavalières de Jeanne Mariem Corrèze

Il faut d’abord préciser que Le chant des Cavalières de Jeanne Mariem Corrèze est la contribution des Moutons Electriques au “Pépite de l’imaginaire” et nous propose un récit qui va rappeler beaucoup d’éléments des mythes arthuriens.

Le royaume de Sarda est définitivement un matriarchat s’appuyant sur l’Ordre des Cavalières. La façon dont est gérée cet ordre va permettre aux femmes de progresser dans la hiérarchie en s’orientant sur une des trois voies qui leur sont proposer : bâtisseuse, intrigante ou annonciatrice. Commençant par être des novices, elles sont au service de leurs aînées.

Mais Sophie semble échapper à ce destin : novice rejetée par celle qui devait la guider, la matriarche Eliane qui vient de prendre son rôle suite au décès de la précédente, au prétexte qu’elle n’a pas eu le premier sang et donc ne peut être liée au dragon, la jeune femme se verra offert par Frêne la possibilité de suivre un enseignement d’herboriste. Isolée du reste des novices et désœuvrée, elle acceptera de pouvoir profiter d’un peu d’enseignement…

Rapidement, Jeanne Mariem va nous montrer que le jeune femme est au coeur de machinations qui vont la guider et l’orienter tout au long de son enfance et de son adolsecence.

Ce roman met donc principalement en avant des femmes, des femmes qui sont courageuses, qui sont capables de mener un pays, de le défendre, qui sont érudites et qui prennent en charge l’ensemble de leur responsabilité… C’est aussi un monde dans lequel les machinations, les manipulations politiques et les trahisons existent. C’est aussi un monde où une jeune fille abandonnée peut-être celle qui fera basculer un monde entier…

Les tensions entre les différentes villes n’ont jamais été aussi haute et Jeanne Meriem raconte donc ici l’histoire de Sophie, à un moment crucial. Un roman poétique et riche, mettant en avant les femmes sans pour autant ignorer les hommes.

Une très bonne idée d’avoir mis ce titre en avant de la part des Indés de l’Imaginaire !

Les Moutons Electriques (Février 2020) – 320 pages – 21,90€ – 9782361836184

Un royaume divisé, instable, des forces luttant pour le pouvoir. Un Ordre de femmes chevauchant des dragons. Des matriarches, des cavalières, des écuyères et, parmi elles, Sophie, qui attend. Le premier sang, le premier vol ; son amante, son moment ; des réponses à ses questions. Pour trouver sa place, elle devra louvoyer entre les intrigues de la cour et de son Ordre, affronter ses peurs et ses doutes, choisir son propre destin, devenir qui elle est vraiment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *