Le manoir des sortilèges de Serge Brussolo

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

Dans « Le Manoir des sortilèges« , Serge Brussolo immerge le lecteur au temps des chevaliers et des joutes — et du cannibalisme >< — pour un thriller moyen-âgeux.

 

Gilles est écuyer et son chevalier vient de décéder dans un terrible combat ; comme la loi le veut, Gilles se retrouve au service du gagnant, un homme inquiétant au corps entièrement recouvert par une armure rouillée. Il ne l »enlève même pas pour dormir et c »est bien malgré lui que Gilles va découvrir le secret de son maître les soirs de lune pleine.
Alors que je pensais avoir affaire à un personnage incapable, discret, Gilles va poser des questions et chercher les réponses à cette malédiction qui contraint son maître. J »ai aimé la personnalité de cet écuyer, droit, juste, qui va servir son maître jusque dans les pires moments et toujours s »efforcer de démêler le vrai du faux ; bon j »avoue qu »il m »a quand même paru un peu obtus de temps en temps, mais bon.

 

Faulque de Braz est le nom de ce chevalier qui, même avec cette malédiction et la violence dont il fait preuve, m »a touchée. Il se trouve dans une situation bien compliquée, à la limite — quasiment franchie — de la folie.
Et il y a un autre personnage dans cette histoire, très intéressant : il s »agit de Tara, une jeune sorcière dont la présence est indispensable pour déchiffrer la formule qui annulera la malédiction. Elle est attendrissante mais ses motivations ne sont pas vraiment limpides.

 

J »ai adoré lire ce titre, une aventure construite sur les superstitions, intrigante et un peu entre deux eaux : réaliste sans l »être, historique, fantastique sans l »être vraiment, fantaisiste, avec des airs de contes et de légendes médiévales. Les rebondissements sont présents jusque dans les derniers chapitres.

 

Pour conclure, j »ai apprécié la lecture du « Manoir des sotilèges » de Serge Brussolo, j »ai adoré cette aventure médiévale au coeur des superstitions de l »époque ; une vraie bonne surprise. Je poursuivrai l »aventure avec cet auteur, sans hésitation.

 

Le Livre de Poche (2007) – 318 pages – 5€80 – ISBN : 978-2253172031

« Gilles, un jeune écuyer, voit mourir son maître au cours d »un tournoi. Devenu la propriété du vainqueur, le voilà dès lors contraint de servir un étrange chevalier à l »armure couverte de rouille, et dont personne n »a jamais vu le visage. Ce baron maudit serait-il lié aux enlèvements d »enfants qui terrorisent la contrée ?          
  Peu après, ce maître mystérieux accepte une mission : retrouver, au coeur d »un manoir perdu dans les forêts du Ponant, un grimoire de sorcellerie dont la possession confère des pouvoirs maléfiques. Commence alors pour l »écuyer un dangereux voyage, qui va lier son sort à celui d »un monstre et l »entraîner aux confins de la peur. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *