Le Reich de la lune de Johanna Sinisalo

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 9.0/10 (1 vote pris en compte)

Pour la petite histoire, Le Reich de la Lune a été écrit après le film Iron Sky pour parler de ce qui se passe avant (vous me suivez ?). De quoi s’agit-il ? D’une uchronie teinté de science-fiction mais surtout de beaucoup d’humour même si la couverture peut effrayer.

Tout commence par un fait que l’histoire nous a caché : de grands dignitaires nazis ont réussi à rejoindre l’antarctique pour aller sur la Lune où ils attendent le moment où ils pourront reconquérir ce qu’ils pensent leur revenir de droits.

Nous découvrirons au travers de ce journal de Renata,  d’une part la façon dont la société nazie a évolué sur la Lune mais aussi le moment où la rencontre avec la Terre va se produire. Ce sera dpnc un journal à deux époques que nous suivront tout au long de cet excellent roman.

La jeunesse de la jeune femme nous permettra de découvrir la jonction entre l’histoire que nous la connaissons et l’histoire telle qu’elle s’est déroulée dans cette uchronie. Mais ce qui sera surtout intéressant est de voir que le modèle politique du IIIème Reich reste le modèle de la lune dans son IVème Reich et tout particulièrement sur la manipulation des masses. Imaginez quand même que le Comité de la Culture a quand même réussi à faire croire aux nazis luniens que Le Dictateur de Charlie Chaplin était un hommage à Hitler !

Le Propagandaunterführer du Comité de la culture qui nous présente les films avant leur projection sur une toile de chanvre blanchie nous a expliqué à propos du Dictateur que l’on y voyait l’un des réalisateurs de cinéma les plus célèbres de la Terre, Charles Chaplin. Celui-ci a voulu manifester son respect pour notre grand Ur-Führer par ce court métrage mettant en scène le rêve qu’un jour toute la Terre se trouve entre ses mains tendres mais fermes.

Bien sûr, tout ne réside pas à ce niveau d’histoire et, comme vous vous en doutez, la vie sur la Lune est plutôt austère : le chanvre est un peu l’alpha et l’Omega de nos luniens et pour Renata, qui est née sur la Lune, la rencontre avec la consommation américaine va être un choc. Cela sera l’occasion de nous mettre face à face avec un certain nombre de contradictions dans notre mode de vie et les conséquences qui pourraient en découler. Un passage est notamment particulièrement savoureux, c’est celui concernant ce “formidable” outil qu’est internet :

On dirait que lorsqu’on utilise ce canal de diffusion, il est plus important de répéter comme une vérité les propos de ses amis ou connaissances que de se renseigner réellement sur le fond des choses.

Et l’on se rendra compte notamment de l’importance que ce média peut prendre dans toute propagande.

Un roman dont le côté grinçant est finalement celui que je retiendrais le plus, dans un mode journal intime qui le rend de fait beaucoup plus humain.

Actes Sud (mai 2018) – 374 pages – 23,00€ – 9782330104504
Traducteur : Anne Colin du Terrail (Finnois)
Titre Original : Iron Sky – Renaten tarina (2018)
Couverture : DR

Après le suicide de Hitler, une poignée de dignitaires nazis se sont réfugiés dans une base en Antarctique. De là, ils ont embar­qué à bord de fusées pour rejoindre un complexe souterrain sur la Lune. Depuis, les nazis et leurs descendants planifient méticu­leusement leur revanche en attendant leur heure. Objectif : re­conquérir la Terre. Obnubilés par leurs préparatifs guerriers, ils sont passés complètement à côté de la révolution numérique. Et lorsqu’une fusée américaine se pose sur la Lune en 2018, ils découvrent avec stupéfaction le téléphone portable de l’un de ses occupants. Persuadés que cet outil magique va leur permettre de finaliser le Götterdämmerung – la machine de guerre censément la plus puissante de tous les temps –, ils envoient une délégation d’espions sur Terre pour s’emparer de la nouvelle technologie. Mais la mission part en vrille : la mondialisation et la génération 2.0 sont passées par là et le monde que découvrent ces nazis “lunaires” endoctrinés jusqu’à la moelle ne correspond pas du tout à ce qu’ils ont appris en cours d’histoire…

Le Reich de la lune de Johanna Sinisalo, 9.0 out of 10 based on 1 rating

1 commentaire sur “Le Reich de la lune de Johanna Sinisalo”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *