Le Sabre de Sang 2 de Thomas Geha

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 9.3/10 (3 votes pris en compte)

Le Sabre de Sang 2

Dans premier volume du Sabre de Sang, nous avions pu découvrir le personnage de Tiric Sherna qui voulait redonner de la fierté à son peuple, les Shaos. Au cours de sa quête, il s’est lié à Kardelj Abaskar et a lié son destin de la même façon au Sabre de Sang, sabre forgé avec le sang de tout un peuple et entraînant de ce fait, la présence d’une magie puissante. La progression de Tiric est fulgurante et l’entraînera dans une folie qui l’amènera à tuer l’amour de Kardjel et à tenter de tuer son ami.

Laissé pour mort, Kardejl ne doit sa survie qu’au Fâps, créature qui l’habite, et décidera après un passage parmi les pirates de tuer Tiric, devenu un tyran sanguinaire…

Je me voyais verser une larme, serrer les poings, hurler une sentence de mort envers un homme que je ne reconnaissais pas ; un homme aux allures guerrières. Du sang s’écoulait lentement le long de son bras, celui qui tenait un sabre de la même couleur.

Tiric… Sherna ?

Ce deuxième volume prend donc la directe suite du premier volume qui nous a montré l’ascension et le parcours de Tiric Sherna pour parvenir à renverser les Qivhviens qui gouvernent le pays. Le point de vue est désormais celui de son ancien ami, Kardelj, qui après une période de réappropriation de ses souvenirs, doit prendre une décision, celle de se cacher ou de lutter.

Le point fort une nouvelle fois de Thomas est de mettre beaucoup d’humanité (même si tous les peuples ne sont pas humains) et une réelle relation entre les personnages, relation qui se révèle travaillées et finement analysées là où il aurait tellement facile, une nouvelle fois, de faire une succession de combat…

La relation aussi qui va se développer entre le “Masque” et Kardejl est à mon sens le cœur de ce deuxième volume.

Un dyptique très réussi pour une fantasy originale dans la volonté de bien jouer sur les aspects relationnels, qu’ils soient amicaux ou non, des différents protagonistes.

Critic (Avril 2011) – 323 pages – 21.00€ – 9782953499834

Couverture : Cyrielle Alaphilippe – Laurent Miny

Mon nom est Kardelj Abaskar.

Après m”avoir laissé pour mort, Tiric Sherna a fait son chemin, et en quelques années seulement, le voici devenu souverain d”un empire craint de tous. Même les fiers Qivhviens se sont inclinés devant la puissance du sabre de sang et de son porteur. Recueilli par un équipage de pirates, j”ai essayé de me faire oublier. Oui, j”ai survécu et je n”ai pas dit mon dernier mot : Sherna a détruit ma vie et, foi de Shao, je détruirai la sienne. Je rendrai aux peuples du continent leur liberté perdue.

Le Sabre de Sang 2 de Thomas Geha, 9.3 out of 10 based on 3 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *