L’épée de l’hiver de Marta Randall

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 6.0/10 (1 vote pris en compte)

404Sous la direction de Gambin, Cherek tenait bien mais sa santé décline et les héritiers commence à se positionner pour la succession. Lyeth, femme lige de Gambin, est en déplacement et affrontera verbalement un jeune homme qu’elle décidera de punir en l’emmenant avec elle… Ce qu’elle n’imaginait pas, c’est qu’elle serait au coeur des guerres de succession…

Le monstre de fer, maquillé de cuivre et d’émail, sifflait, éructait et menaçait à chaque instant d’entrer en éruption. Ces engins – ncore un exemple du dynamisme de la guilde des forgerons – étant rares, Maître Durn profitait le plus possible du sien. Il le gardait allumé en permanence, et ses tentacules couraient le long des murs et des parquets.

Ce roman de Marta Randall nous plonge dans un monde où la vapeur est à ses débuts et où Gambin a transformé ses cavaliers en porteurs de mauvaises nouvelles… Peu de ses cavaliers apprécient le seigneur en place et sa mort est pour beaucoup, y compris Lyeth, l’occasion de rompre son serment.

Mais comme on s’en doute, cela ne se passera pas comme elle le souhaite et elle se retrouvera rapidement au coeur des guerres de succession.

Le livre est très étrange puisque l’histoire démarre très loin des événements avec une histoire assez anodine : la jeune femme va prendre sous son aile un jeune enfant au caractère bien trempé. Alors, pendant de nombreuses pages, nous avons du mal à comprendre où l’auteur veut nous emmener et quelle histoire elle veut réellement nous raconter. On se rend rapidement compte que l’auteur a souhaité présenter son monde, Cherek étant en pleine transformation, de façon naturelle…

Le récit met donc du temps à réellement démarrer passant d’une montée en puissance lors de la traversée du pays de Lyeth avant de s’achever dans un quasi-huis clos.

Si l’histoire reste prévisible, ce livre publié en 1986 en France mérite que l’on s’y attarde, et on appréciera notamment la petite touche Steampunk 😉

Les Moutons Electriques (Mai 2016) – 236 pages – 19,00€ – 9782361832537
Traduction
: Nathalie Serval
Titre Original : The Sword of Winter (1983)
Couverture : Melchior Ascaride

Dans le pays glacé de Cherek, lord Gambin de Jentesi va mourir et le chaos menace.

Durant les quatre décennies de sa toute-puissance, Gambin a tenu sa province d’une main de fer. Tandis que complotent ses quatre héritiers possibles, le peuple de Cherek observe avec inquiétude les péripéties de la passation de pouvoir. Car si la puissance de Gambin passe tout entière à ses héritiers, Cherek risque de voir compromises les promesses d’un avenir meilleur et de retomber dans l’obscurantisme. Dans cette atmosphère empoisonnée, un tissu d’intrigues se tisse autour de Lyeth, femme lige du seigneur de Jentesi, qui déteste l’homme cruel qu’elle a servi.

L'épée de l'hiver de Marta Randall, 6.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *