Les adversaires de Fabien Clavel

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 8.0/10 (1 vote pris en compte)

La jeune Ayati travaille dans le restaurant de ses parents et mène une vie peu intéressante. Au cours d’un de ses services, elle tentera de rattraper une de ses clientes qui a oublié son porte-monnaie quand elle la verra se faire agresser par un homme doté d’une épée flamboyante, épée que sa « cliente » sortira elle aussi. La femme ne survivra et Ayati sera témoin de cet étrange combat.

Driss est un jeune délinquant qui veut passer rapidement les échelons de l’organisation et met pour cela tous les moyens pour y parvenir. Rien ne laissait présager que son « chef » était un démon et qui plus est le plus connu d’entre tous !

Les deux jeunes adultes vont se retrouver entraîner dans une guerre qu’il n’aurait pas soupçonnée !

Il repoussait toutes ces pensées atroces. C’était donc cela qu’on avait mis en lui ! il aurait voulu se vomir lui-même, se dégueuler. Impossible. Le démon avait planté ses griffes dans ses replis intimess.

Premier titre que je lis de la collection « Pandore » que je lis, Les Adversaires nous plonge dans la guerre intemporelle entre les Anges et les Démons, dans un contexte déjà annoncé sur la quatrième de couverture d’Apocalypse. Alors bien entendu, nous retrouvons un certain nombre de thématiques déjà abordées, et parmi celles-ci le peu de différences qu’il existe entre un Ange et un Démon tant au niveau de l’essence même de l’être que de sa façon d’être. Le chemin qui mène d’ailleurs à l’un ou l’autre est souvent mince…

Nos deux jeunes héros le découvriront un peu à leurs dépends, eux qui seront entraînés dans une guerre qui ne devraient pas les concerner, humains qu’ils sont, mais dont ils deviendront finalement les acteurs centraux… Pourquoi, comment ? Nous ne le savons pas trop mais nous voyons la situation évoluer pour notre plus grand plaisir avec une fin disons surprenante.

Le récit est bien construit et, même si je ne me suis pas particulièrement attaché aux personnages, l’écriture de Fabien rend le roman passionnant. Une belle entrée en matière pour une collection qu’on espère voir se développer.

Le Pré aux Clercs – (Octobre 2012) – Pandore – 367 pages – 16.00€ – 9782842284992
Couverture
: Benjamin Carré

Depuis des millénaires, un tournoi oppose les anges de l’Ordre aux légions du Chaos. Ces duels à coups d’épées flamboyantes doivent rester inconnus des humains. Jusqu’au jour où la jeune Ayati est le témoin d’une de ces luttes à mort au bout de sa rue. Engagée malgré elle dans l’ultime bataille entre les deux clans d’immortels, elle devra risquer son âme et mettre en péril son amour, alors que le monde menace de basculer dans l’Apocalypse.

Les adversaires de Fabien Clavel, 8.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *