Les Chiffonniers de Pierre Grimbert

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 9.0/10 (2 votes pris en compte)

9782915621440FSGonelore – Tome 3

Vargai est toujours prisonnier l’Enclave, comprenant un certain nombre d’arpenteurs renégats, qui sont d’ailleurs à l’origine de l’attaque qui vient de coûter la vie à de nombreuses personnes dans l’école et qui ont déjà prévu la prochaine attaque, s’appuyant sur des chimères d’au-delà du voile.

Alors que l’école se remet tout doucement de cette attaque, le Concitre doit se reconstruire. Avec la disparition de Vargai et maintenant de Denilius, qui a pris la fuite en enlevant Jonas/Lehandre, c’est toute l’école qui reste sous le choc et se demande quelles nouvelles épreuves les attendent. Jonas semble bénéficier d’un don particulier qui pourrait permettre aux arpenteurs de gagner une victoire décisive mais les risques peuvent être dramatiques, l’exemple des Chiffonniers étant là pour le rappeler…

Ses compagnons ne purent masquer leur surprise, et ils restèrent un moment avec la bouche béé sous des yeux ronds ! Puis il dévisagèrent à nouveau l’aventurière inerte, à la recherche de signes de ressemblance avec leur camarade disparu…

Les Chiffonniers fait suite à Les Arpenteurs et Le Maguistre pour clore la première trilogie, car, à l’instar du secret de Ji, Gonelore comprendra plusieurs cycles mais contrairement à ce même secret de Ji, nous ne pouvons pas dire que cette première trilogie se suffit en elle-même et elle nous laisse avec un sentiment d’inachevé, mais essentiellement parce que le roman indique clairement qu’il s’agit d’une première saison.

A contrario, ce troisième volume tient toutes ses promesses et l’action s’enchaîne à l’action pour nous permettre de lever un coin du voile et de mieux appréhender cette affaire des Chiffonniers dont nous étions exclus depuis le début de la série. Les personnages commencent à révéler leurs vraies personnalités et surtout leurs vraies intentions qui ne sont pas toujours aussi louables que nous l’aurions soupçonnés, d’autres vont se montrer plus droits et honnêtes qu’ils ne paraissaient a priori…

Les Chiffonniers conclut avec un brio certain la première saison de Gonelore et nous avons pu nous mettre en bouche un nouvel univers riche et bien décrit. Espérons que la deuxième saison arrive plus vite que le deuxième cycle de Ji 😉

Editions Octobre (Avril 2014) – 320 pages – 19.00€ – 9782915621440
Couverture
: Julien Delval

Les frappes des traîtres ont laissé Mageronce dans la plus grande confusion. Et ce n’est rien, encore, en comparaison de la bataille qui se prépare ! Professeurs et apprentis doivent unir leurs efforts pour organiser la défense de la plus ancienne des écoles des Arpenteurs, mais l’avenir paraît bien sombre, et certains des vétérans pensent qu’il s’agira là de leur dernier combat. D’ailleurs, quelques-uns choisissent de ne pas attendre pour rallier le camp ennemi ! Tandis qu’une poignée d’autres envisagent d’utiliser des armes et des techniques abandonnées depuis des siècles, au risque de rendre le remède pire que le mal… 
Le Concitre lui-même est en plein trouble. Sa réorganisation ravive d’anciennes rancœurs, dont certaines ne pourront être étouffées que dans le sang ! Les maîtres voudraient faire toute la lumière sur l’histoire des Chiffonniers, mais ils redoutent d’être gagnés par la folie qui frappe ces anciens héros… Et le retour de la plus mystérieuse d’entre eux complique encore les choses. Quel secret cache donc la chasseresse ? Faut-il lui faire confiance, ou la bannir tant qu’il est encore temps ? Loin de cette effervescence, un professeur et son élève remontent eux-mêmes les chemins du passé. 
Ce voyage peut les conduire à deux destins différents. L’un prolongerait la survie de Gonelore face aux chimères, tandis que l’autre précipiterait le monde vers sa fin… Mais quelle route le Maguistre va-t-il choisir ?

Les Chiffonniers de Pierre Grimbert, 9.0 out of 10 based on 2 ratings

1 commentaire sur “Les Chiffonniers de Pierre Grimbert”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *