Magie Brute de Larry Correia

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 9.5/10 (2 votes pris en compte)

Chroniques du Grimnoir – Tome 1

Jake Sullivan a été condamné à quelques années de prison pour un meurtre aggravé par le fait qu’il soit un actif (un lourd pour être plus précis)… En échange de sa remise en liberté, il doit aider J. Edgar Hoover a arrêté quelques actifs qui se sont faits remarqués pour des faits de violence sur le commun des mortels.

Jake remplit sa mission comme il se doit jusqu’à ce qu’il se rende compte qu’on ne lui donne pas forcément toutes les informations. Et si dans le même temps, les actifs les plus puissants des Etats-Unis protègent sa nouvelle cible, c’est que l’histoire n’est pas forcément aussi simple qu’on n’aurait bien voulu lui faire croire.

Dans le même temps, des actifs appartenant à un groupe particulier se font tuer…

De jurer devant votre Dieu que vous resterez fidèle au bien, que votre magie servira à protéger, jamais à asservir, que votre force et votre sagesse seront le bouclier des innocents, que vous vous battrez pour la liberté même au prix de votre vie, que la société deviendra votre sang et les chevaliers vos frères, que vous respecterez la sagesse du conseil des anciens.

Premier volume des Chroniques du Grimnoir, Magie Brute nous plonge dès le départ dans un monde où la magie est omniprésente et où les actifs, qui ne semblent être que des personnes classiques sensibles à la magie qui les environne se retrouve au centre de l’attention générale.

L’auteur a pris des risques parce que mélanger la magie, la SF, les armes, le FBI, j’en passe et des meilleures tout en arrivant à garder une cohésion d’ensemble, sans que ce soit le grand bazar et avec une histoire qui tient la route, c’était osé. Mais c’est réussi. Les chapitres s’enchaînent, nous fait découvrir cet univers différents du notre, ainsi que les codes qui le régissent, les luttes de pouvoir et surtout, l’opposition de 2 visions quand à la relation qu’il doit y avoir entre les actifs et les humains sans pouvoirs, …

Ce roman a été un vrai régal, un mélange des genres savamment conduit avec en bonus la certitude que l’auteur s’est amusé dans l’écriture et la suite ne saura pas manquer à coup sûr du même tonus qui a conduit chacune des pages de Magie Brute.

L’Atalante (Juin 2012) – La Dentelle du Cygne – 475 pages – 23.00€ – 9782841725908
Traduction :
Marie Surgers
Titre Original : Hard Magic
Couverture : Vincent Chong

États-Unis, début des années 1930. Les dirigeables sillonnent le ciel, Berlin est peuplée de zombies et la magie, apparue depuis près d’un siècle, a changé la donne. Le grand public hésite entre admiration et haine des « actifs », ces gens qui se téléportent, lisent dans les esprits, modifient la gravité, contrôlent les animaux, guérissent par imposition des mains…
Deux organisations de magiques se livrent une guerre souterraine acharnée : l’Imperium et son maître le « président », qui tiennent le Japon, et le Grimnoir, société secrète de résistants aux intentions louables mais aux méthodes discutables.

Jake Sullivan, lui, vétéran de la Grande Guerre au passé de truand, ne doit la liberté qu’à son serment de mettre ses pouvoirs au service du FBI chaque fois qu’une enquête implique des « actifs » criminels. Il sera bientôt confronté aux véritables enjeux géopolitiques d’un monde au bord de l’enfer et de la destruction ; il lui faudra choisir son camp

 

Magie Brute de Larry Correia, 9.5 out of 10 based on 2 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *