Seentha de Jean-Michel Archaimbault

Alors que des évènements électro-magnétiques importants surviennent, le xx se réveille alors même qu’il était placé en cryogénisation, sa vie étant en danger.
Pourtant, il ne reviendra pas dans le monde des vivants comme il en est sorti et de nombreux faits “étranges” entourent cette résurrection, notamment une réaction assez violente de la part de sa compagne d’avant l’accident et dotée de pouvoirs psy.

Jean-Michel Archaimbault est notamment connu pour son travail sur la saga Perry Rhodan (Fleuve Noir), j’étais donc curieux de le voir à l’oeuvre dans un roman ; chose faite avec Seentha.
Nous voici plongés dans l’univers, en compagnie d’un équipage confronté à une situation inédite et l’histoire me semblait particulièrement intéressante ; malheureusement pour moi, le roman est du domaine de la Hard-Science, sous-genre que j’ai du mal à apprécier car j’ai l’impression d’être noyé sous les informations scientifiques.
Ce qui n’empêche absolument pas de noter la qualité du texte et notamment tout ce rapport à la musique (de Wagner essentiellement) qui accompagne en permanence le personnage.
Le sentiment d’étrangeté autour du réveil de l’homme est pesante et nous amènera tout au long du récit à essayer de comprendre la raison de ces actions ; la relation particulière qu’il entretient avec sa compagne, dotée de pouvoir psy, nous ramène à des légendes ou mythologies que l’on croyait oubliées. Un roman qui ravira ceux qui aiment une Science-Fiction teintée de mythologie.

Voici l’histoire d’un jeu cruel aux dimensions du cosmos, et d’une damnation éternelle.
L’histoire d’un voyage au bout du désespoir qui emmènera Gottfried Falkenberg des mers de la Vieille Terre aux océans du ciel et aux arrière-mondes où des dieux malades écrivent, en lettres de sang, la tragique destinée de leur Création.
L’histoire, parsemée de faux-semblants, d’une quête infinie, la recherche de l’idéal féminin, du Visage et de SEENTHA…

Black Coat Press Rivière Blanche (Octobre 2009)279 pages 20.00 € ISBN : 9781934543931 Couverture : Dimitri Rastorgoueff

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *