Interview : Pierre Grimbert

Réalisée par :Mail
Date :novembre 2005
Allan : Encore une fois, nous restons un peu sur notre faim puisque nous n’avons
pas d’informations complémentaires sur l’Adversaire… Tu auras donc
réussi à garder le secret jusqu’à la fin… C’était voulu dès le départ ?
Pierre : Absolument : l’identité de l’Adversaire a occupé les esprits des héros du “Secret de Ji” pendant une bonne partie du premier cycle. Je ne pouvais pas “sabrer” ce mystère en livrant le nom dans les premiers chapitres des “Enfants de Ji”, ça aurait été un peu méprisant à mes yeux, voire ridicule. Par ailleurs, ça aurait enlevé beaucoup d’intérêt à l’histoire… Une fois le nom de l’Adversaire connu, tout le récit aurait tourné autour de ce personnage, au détriment des autres. Et moi, j’aime TOUS mes personnages !

Allan : Quand on regarde les personnages de ce second cycle, nous nous rendons
compte plusieurs d’entre eux ont été marqués par le Jal’Karu alors qu’au
début nous avions ce soupçon uniquement pour Eryne… Sur ceux qui restent
et qui ne semble pas “diviniser”, doit-on s’attendre à des nouvelles
révélations ?
Pierre : Eh bien… C’est tout de même un dernier tome, où il sera question de l’aboutissement de plusieurs prophéties… Celle du combat de l’Adversaire contre Sombre… Celle de l’arrivée de l’âge d’Ys… Sans oublier celle du traître annoncé dans le groupe… Alors oui, j’espère pouvoir surprendre encore un peu les lecteurs.

Allan : La tournure que prennent les évènements m’inquiètent un peu…
Rassure-moi, tu ne vas pas finir par autre chose qu’un Happy End ?
Pierre : Notons que les “happy end” ne sont pas appréciés de tout le monde. Et me prononcer maintenant serait peut-être un peu gâcher le plaisir… Mais les lecteurs qui m’ont accompagné à Ji depuis déjà huit volumes devraient savoir à quoi s’en tenir avec moi, non ? 😉

Allan : Bon, tu as prévu la parution du dernier volume en juin… Tu veux pas
faire un petit effort et nous dire la fin maintenant
Pierre : Confidence : le dernier caractère imprimé du texte sera un “point”. Vraisemblablement précédé d’un mot d’au moins trois lettres. Craché, juré.

Laisser un commentaire