Antiphon de Ken Scholes

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 8.0/10 (1 vote pris en compte)

Les Psaumes d’Isaak – Tome 3

L’ordre Androfrancien a du mal à survivre, et la situation dans les différents royaumes ne cessent de se tendre, mettant de plus en plus en avant un complot ourdi de très longue dates et impliquant de nombreuses personnes…

Rudolfo et Jin Li Tam sont au coeur des évènements : depuis que la bibliothèque est en cours de reconstruction, sous la direction d’Isaak, le robot à l’origine de la disparition de Windsir, le couple est fréquemment victimes d’attaque… La dernière en date a failli leur coûter la vie, ainsi que celle de leur fils. Ce dernier est considéré comme un messie par de dangereux religieux.

Ces religieux, conduits par Ria, la soeur même d’Hivers, commencent à phagocyter le Royaume des 9 forêts tout en proposant de proposer l’enfant de la prophétie.

Elle leva ses couteaux, les lames dans le prolongement de ses avant-bras, le tranchant vers l’extérieur. Elle écarta légèrement les jambes et vida ses poumons avec lenteur en se rappelant les leçons de Jin Li Tam.
Elle commença à danser. Elle pleurerait plus tard.

Ce troisième volume des Psaumes d’Isaak, après Lamentations et Cantique nous replonge dans le riche univers de Ken Scholes avec toujours en toile de fond un complot qui implique entre autre la famille de Jin Li Tam. On s’attendait d’ailleurs à ce que cette famille soit anéantie par les conséquences de la trahison d’un des leurs (pour rappel, une grande partie de la famille a été torturée, consécutivement à une séquence d’évènements fomenté par le père de Vlad et donc le grand père de Jin). Pourtant, ils seront toujours bien là avec un rôle toujours aussi appuyé.

Les trahisons iront pourtant au-delà de tout ce qu’on n’avait pu imaginé, et nous commençons à avoir certaines réponses quand aux causes de ces actes, tous plus barbares les uns que les autres. Nous en apprendrons notamment plus sur Neb, le jeune homme qui avait assisté à la chute de Windsir et qui poursuit sa quête de la source du cantique.

Les robots seront aussi à l’honneur puisqu’ils participeront eux aussi suivant les cas à la tentative de sauvetage de la lumière ou à sa chute.

La jeune ex-reine Hivers prend de l’assurance et commence à voir le rôle qu’elle sera amené à jouer pour son peuple, soumis à une croyance entraînant beaucoup de cruauté.

La partie la plus importante de est bien dans ce volume l’évolution des personnages plus que l’évolution de l’histoire en elle-même : certains personnages vont se révèler pendant que d’autres, à notre plus grande surprise, vont s’effrondrer et devoir renoncer à tout ce que représente leur fonction et les traditions. La religion Y’zirite se voit ici beaucoup mieux dévoilée avec ses rites et ses origines.

Un troisième volume intéressant donc, quoique j’avoue avoir sauté quelques passages.

Vous pouvez retrouver l’interview de Ken Scholes.

Bragelonne (26 août 2011) – 475 pages – 22.00€ – 9782352945062
Couverture :
Marc Simonetti
Traduction : Olivier Debernard
Titre Original : Antiphon (2010)

Les temps anciens ne sont pas morts. Les sbires des rois-sorciers s’opposent toujours à l’ordre androfrancien.
Nebios, l’adolescent qui a assisté à la destruction de Windwir, sillonne les déserts du monde à la recherche de la Grande Bibliothèque. Tandis que le fantôme de son père lui apparaît pour le mettre en garde, il est pourchassé par d’étranges guerriers.
Jin Li Tam, la reine des Neuf Maisons Sylvestres, affronte quant à elle des ennemis au sein de ses fidèles. Ces derniers affirment que son fils est l’Enfant de la Promesse annoncé par leurs Évangiles. Ils sont persuadés que l’avènement de l’Impératrice Écarlate est imminent.
Tapis dans leurs abris, les derniers survivants de l’ordre androfrancien se préparent à répondre à la mélodie qui s’échappe d’un croissant argenté dans le Désert Bouillonnant… 

Antiphon de Ken Scholes, 8.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *