Enigma de Piet Legay

Alors qu’ils scrutent l’espace, des astronautes aperçoivent un étrange objet qui prend la « destination » d’Alpha du Centaure. Inquiet de cette apparition, les autorités envoient l’un de leur plus brillant élément s’approcher de l’objet pour tacher d’en savoir plus et notamment savoir s’il y a des raisons de s’inquiéter pour la Terre.

Le côté intéressant de ce roman est de se servir d’un évènement « Science-Fictionnesque » pour montrer à quel point l’homme peut se révéler inquiet et la tendance qu’il a à vouloir protéger – et ce sans lui demander son avis – la population d’une révélation qui pourrait tout remettre en cause.
L’histoire n’est pas particulièrement originale, puisqu’un élément extra-terrestre cotoyant la Terre inquiète nos dirigeants et les poussent à, dans le même temps, récupérer le maximum d’informations sur ledit objet en cachant le maximum d’informations.
L’action se situe donc à trois niveaux : des astronautes cherchant à percer le mystère de l’astéroïde, des politiques qui cherchent à cacher l’information et une journaliste qui cherche à découvrir la cause de tout ce remue-ménage.
Dans ce monde dominé désormais par un gouvernement unique (l’origine de cette transformation géo-politique est par ailleurs expliquée de façon très intéressante) se retrouve finalement avec peu de différences avec notre monde actuel…
Un roman qu’il faut prendre comme une distraction agréable et un bon moment de détente.

Vers la fin du XXIème siècle, le monde est enfin uni. Quand la basse lunaire détecte un astéroïde se dirigeant droit vers la Terre, un astronef est dépêché vers l’intrus, qui n’est autre qu’un mystérieux vaisseau extra-terrestre défiant toute analyse. Soudain, les politiciens et les militaires sont confrontés à une crise sans précédents, provoquée par l’arrivée d’ENIGMA…
Black Coat Press Rivière Blanche (Avril 2009)223 pages 17.00 € ISBN : 9781934543764 Couverture : Jean-Pierre Normand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *