Feuillets de Cuivre de Fabien Clavel

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 9.0/10 (2 votes pris en compte)

9782366293579FSRagon est gardien de la paix, doté d’un surpoids , et participera avec son collègue Zehnacker à l’enquête autour de la mort d’une femme. Peu enclin à fréquenter les morts, Ragon éprouve du dégoût pour le corps de cette victime, dont le corps a subi quelques outrages qui rendent la situation particulièrement horrible. Rapidement, une deuxième victime sera découverte et seul Ragon poursuivra l’enquête, le métier des mortes n’étant pas propice à une quelconque évolution.

Si nous avions pu avoir des enfants, ils auraient presque l’âge de Tiphaine. Mais nous n’en avons pas. Nous sommes donc incapables de nous perpétuer. Cela nous ôte-t-il le droit de vivre ?

Feuillets de Cuivre est un roman Steampunk, se déroulant sur plusieurs années, la première séquence se déroulant en 1872. Pour ceux qui ne connaîtraient pas le genre, le steampunk est un roman rétro futuriste, qui propose ici un axe très policier / thriller à l’histoire. Nous suivons un policier atypique, Ragon, qui est victime d’un surpoids plus que conséquent et qui, de par ses choix de carrière, ne progresse pas à la même vitesse que son supérieur Zehnacker avec lequel il garde pourtant des relations particulières.

L’évolution du personnage est très fortement liée à sa femme qu’il a rencontré dans un contexte particulier (que je ne vous dévoilerai pas pour ne pas spoiler la première enquête ;)) et l’ensemble des enquêtes va tracer une trame jusqu’à un dénouement pour le moins surprenant. Ce personnage est un amoureux du livre et la force de l’auteur est d’avoir réussi à lier cet amour de la littérature à chacune des enquêtes.

Habile en terme de narration, Fabien va vous faire découvrir son univers, ses personnages et entrelacer avec brio l’ensemble de ces enquêtes… Ma préférence allant à celle avec les automates 😉

Editions Actu SF (Décembre 2015) – 242 pages – 5.99€ – 9782366293579

Paris, 1872. On retrouve dans une ruelle sombre le cadavre atrocement mutilé d’une prostituée, premier d’une longue série de meurtres aux résonances ésotériques. Enquêteur atypique, à l’âme mutilée par son passé et au corps d’obèse, l’inspecteur Ragon n’a pour seule arme contre ces crimes que sa sagacité et sa gargantuesque culture littéraire. À la croisée des feuilletons du XIXe et des séries télévisées modernes, Feuillets de cuivre nous entraîne dans des Mystères de Paris steampunk où le mal le dispute au pervers, avec parfois l’éclaircie d’un esprit bienveillant…
vite terni. Si une bibliothèque est une âme de cuir et de papier, Feuillets de cuivre est sans aucun doute une ouvre d’encre et de sang

Feuillets de Cuivre de Fabien Clavel, 9.0 out of 10 based on 2 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *