Grish-Mère d’Isabelle Bauthian

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 9.0/10 (1 vote pris en compte)

Les Rhéteurs – Tome 2

Grish-Mère est le deuxième titre d’Isabelle Bauthian dans cet univers et nous suivons ici le jeune factotum Sylve qui se retrouve être en fuite après qu’il se soit fait piéger (en tout cas plus ou moins) et qu’il se retrouve avec son ancienne école aux trousses.

Pour lui, peu de choix autre que celui de réussir à corriger le tir (et retrouver l’objet de toutes les attentions) en retrouvant le chenapan qui est à la cause de tout.

Habile dans bien des domaines, de par son éducation, il brille autant dans le combat que dans la couture et il va devoir pour retrouver le coupable rejoindre Grish-Mère, un matriarcat qui va mettre à rude épreuve ses nerfs…

Les femmes nées ici sont puissantes. Probablement parce que personne ne leur a jamais expliqué qu’elles étaient faibles.

Malheureusement pour lui, au détour d’un concours de circonstances, il va se retrouver à devoir servir la guide des épiciers.

Avec beaucoup d’humour, Isabelle Bauthian va nous opposer deux visions d’un monde : un matriarcat que l’on peut qualifier d’assez extrême et notre Sylve qui, bien que nous semblant sympathique, reste avec une vision assez arriéré de la femme.  Cela va donner des scènes relativement savoureuse et, bien loin de se limiter à afficher des états de faits, va nous questionner sur ce qui peut bien pousser tout à chacun à avoir une vision souvent tranchée…

Bien sûr, s’il ne faut pas négliger le discours féministe sous-jacent (et pas nécessairement d’ailleurs sous-jacent), l’histoire est avant tout l’histoire d’un homme prêt à tout pour redorer sa réputation, un homme qui va d’une part se retrouver pris dans une intrigue politique complexe et d’autre part confronté à un mode de vie qu’il ne connait pas.

Bref, un livre où vous vous amuserez c’est sûr et où vous vous questionnerez aussi !

Actu SF (Février 2018) – Bad Wolf – 528 pages – 19,00€ – 9782366298611

C’est à Landor qu’on trouve la plus importante école de serviteurs de Civilisation. Ceux qui en sortent, les factotums, savent repasser le linge de leur maître, réciter sa généalogie et éviscérer ceux qui le regardent de travers. Leur fidélité, garantie par des années de lavage de cerveau à la lessive patriotique, n’est plus à démontrer. C’est pourquoi, lorsque Sylve trahit son seigneur et lui dérobe une précieuse relique, c’est l’incompréhension… puis la chasse à l’homme.

Sauf que Sylve n’a jamais rien volé. Et peut-on qualifier de traître celui qui a ajusté ses principes par amour ? Le guerrier naïf qui n’a jamais quitté Landor est en route pour la baronnie de Grish-Mère. Il espère y laver sa réputation, mais il se retrouve à la merci de la puissante Guilde des Épiciers. Son érudition et son excellence au combat ne lui sont alors que d’un faible secours…

Grish-Mère d'Isabelle Bauthian, 9.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *