Outrage et Rébellion de Catherine Dufour

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 8.0/10 (2 votes pris en compte)

Allan

La vie dans la pension est pour tous morne et répétitive, rien de spécial ne semble devoir troubler la vie quotidienne de ces jeunes, laissés là par leur famille.
Pourtant, Marquis, pensionnaire parmi des milliers d’autres, se révolte et commence à produire une musique d’une rare violence. Cette révolte marquera le début d’un phénomène impressionnant dans cette Chine des années 2320.
La violence engendrée sera essentiellement dirigée contre les surveillants mais chacun des acteurs de cette révolte sortira différent de l’aventure.

Ce nouveau roman de Catherine Dufour n’est pas sans faire penser à l’univers déjà dessiné dans Le Goût de l’Immortalité. Nous retrouvons une Chine où les « pauvres » se retrouvent cantonnés en-dessous de la ville pendant que l’élite est dans les hautes sphères


Etienne
.
L’univers décrit est particulièrement violent et le roman de Catherine est à déconseiller aux âmes sensibles car c’est de la haine pure que véhicule Marquis : le récit est une succession de violences, sexe et drogue.
Le choix de narration de l’auteur ne pourra pas laisser non plus indifférent puisque Outrage et Rébellion se présente comme l’interview des différents protagonistes ayant participé de près ou de loin à cette formidable rébellion de la base.
Le fond et la forme peuvent surprendre et gêner par bien des aspects mais cet aspect bien sombre fut pour moi une grande claque dans la figure.

Récit à multiples voix (dit on polyphonique ?) narrant à la première personne ce qui est advenu de Marquis, du jeune ado rebelle archidrogué et bisexuel de 13 ans au vieil ado hyperdrogué et toujours rebelle.

La terre décrite par Catherine Dufour n’est pas vraiment optimiste : environnement ravagé dans lequel la survie n’est possible qu’en atmosphère confinée ou souterraine, usage généralisé de drogues, dérives génétiques, extravagances sexuelles associés (se faire greffer des clitoris partout est juste une excentricité)… faut aimer cette ambiance déprimante.

Au milieu de cela, des gamins désoeuvrés découvrent la musique rebelle. Celle-ci va rapidement diffuser et bouleverser la société.

Le style narratif ne peut laisser indifférent, la vision de chaque personnage fait face à la suivante et les fréquents rebonds animent bien la lecture. Pour autant, j’ai eu un peu de mal à finir, ce style m’ayant un peu lassé et surtout l’ambiance décrite étant vraiment trop déprimante pour moi, même si je reconnais volontiers la grande qualité et l’oirginalité de ce récit.

Folio SF (1er mars 2012) – 537 pages – 7,80€ – 9782070445769
Couverture
 : Aurélien Police

2320, ouest de la Chine. Les élèves de la très chic pension des Conglin s’ennuient dans leur prison dorée. Marquis, le plus enragé d’entre eux, se révolte brusquement : il invente, ou plutôt réinvente, une musique pleine de colère qui va fédérer tous les élèves contre les surveillants. Fuyant la répression qui s’abat sur les Conglin, Marquis se réfugie dans les sous-sols de Shanghai où l’attendent l’amour et la guerre.

Le Rock s’est brûlé les ailes à la fin des sixties ; le Punk s’est dilué dans l’héroïne avant d’avoir pu faire la peau de Ronald Reagan et de Margaret Thatcher… Est-ce que la musique de Marquis sera assez puissante pour renverser la dictature qui écrase Shanghai?

Denoël Lunes d’Encre (Mars 2009)285 pages 19.00 € ISBN : 9782207261156

Couverture : Daylon

2320, ouest de la Chine. Les élèves de la très chic pension des Conglin s’ennuient dans leur prison dorée. Marquis, le plus enragé d’entre eux, se révolte brusquement : il invente, ou plutôt réinvente, une musique pleine de colère qui va fédérer tous les élèves contre les surveillants. Fuyant la répression qui s’abat sur les Conglin, Marquis se réfugie dans les sous-sols de Shanghai où l’attendent l’amour et la guerre.

Le Rock s’est brûlé les ailes à la fin des sixties ; le Punk s’est dilué dans l’héroïne avant d’avoir pu faire la peau de Ronald Reagan et de Margaret Thatcher… Est-ce que la musique de Marquis sera assez puissante pour renverser la dictature qui écrase Shanghai?

Outrage et Rébellion de Catherine Dufour, 8.0 out of 10 based on 2 ratings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *