Rouge Toxic de Morgane Caussarieu

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 9.5/10 (2 votes pris en compte)

Nous avons déjà eu l’occasion à deux reprises de chroniquer des livres de Morgane Caussarieu, déjà autour de la thématique des vampires : Dans les veines et Je suis ton ombre. Si vous vous souveniez bien, j’avais déjà insisté sur le côté “Public averti” qui s’applique clairement une nouvelle fois à Rouge Toxic.

Alors, le roman est clairement divisé en deux parties, la première partie étant moins violente que la seconde de mon point de vue… Mais le vrai sujet n’est pas là : dans la première partie, nous voyons clairement que le danger est du côté du vampire alors que dans la seconde partie, ce n’est plus forcément Faruk qui semble le plus dangereux.

Je soupçonnais que sans le vouloir, rien qu’en restant en contact prolongé, mon corps mort et froid avait drainé le sien, absorbé son énergie.

Alors, tout commence par la rencontre de Faruk, ce vampire au physique d’adolescent à qui une femme demande de l’aider à protéger une lycéenne, Barbie.

D’abord réticent à remplir ce genre de mission, Faruk va finir par accepter pour essayer de retrouver son père, celui qui l’a transformé.

Morgane Caussarieu va alterner les points de vue des deux personnages et vous verrez rapidement que ce changement de “risque” sera visible dans la présentation des chapitres.

Ce qui est intéressant aussi est d’une part que Rouge Toxic permet de faire le lien avec les deux autres romans vampiriques de l’autrice – sans que leur lecture soit indispensable à la bonne compréhension. La deuxième bonne nouvelle est la certitude (ou en tout cas, je l’espère) que d’autres opus dans la même veine devraient voir le jour.

Un roman d’une autrice qui ne prend pas de gants en nous proposant à nouveau un récit riche (personnages mais aussi hémoglobines, forcément) et rythmé. Un bon livre de vampires comme on les aime !

 

Naos (Février 2018) – 352 pages – 14,90€ – 9782366298628

Je m’appelle Faruk, et pour subsister, il me faut boire votre sang.

Je vivais tranquillement ma non-vie dans les bas-fonds de San Francisco, quand ce type a débarqué pour me confier une mission difficile à refuser.

Me voilà sur les bancs de Mission High School, à suivre comme une ombre Barbie, une orpheline aussi intrigante que réfractaire à mes charmes. Et croyez?moi, survivre dans la jungle du lycée, ce n’est pas de tout repos, même pour un vampire. Surtout pour un vampire…

Mais d’elle ou de moi, qui sera le plus toxique ?

Rouge Toxic de Morgane Caussarieu, 9.5 out of 10 based on 2 ratings

1 commentaire sur “Rouge Toxic de Morgane Caussarieu”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *