Les manteaux de gloire de Sébastien de Castell

9782352948544_orgDepuis que le roi Paelis a été tué par les ducs, les Manteaux de gloire, qui représentait la justice de par le pays, sont tous considérés comme des traitres. Contraints de survivre, certains se sont recyclés comme garde du corps… C’est le cas de Falcio Val Mond, premier Cantor des Manteaux de gloire et de ses deux amis Kest et Brasti.

En mission pour Tremonti, un caravanier qui souhaite s’appuyer sur les Manteaux de gloire pour surveiller les routes, ils seront accusés du meurtre de ce dernier, et devront donc fuir…

A la recherche de ce que leur a laissé le roi pour permettre le retour de la justice, Falcio et ses amis rejoindront la caravane de Valiana.

Les Manteaux de Gloire reste dans les thèmes que nous avons l’habitude de voir en terme de fantasy : un univers de capes et d’épées où trahisons et complots sont au centre de l’action. Néanmoins, le ton, délibérément léger, pris par l’auteur et la gestion de l’histoire (entre la situation actuelle des Manteaux de gloire et le “parcours” qui a conduit à cette situation) font que nous sommes rapidement pris par l’action. Dès le départ, Falcio et les siens sont victimes d’une machination et vont devoir mettre tout leur talent pour se sauver

La qualité du roman tient aussi fortement à la construction des personnalités des protagonistes qui sont loin d’être plats. Chacun a sa personnalité, une personnalité qui va prendre tout son sens dans les différents combats qu’ils vont mener. Et cette qualité des personnages n’est pas cantonnée, à des personnages virils, les femmes sont représentées et très bien représentées que ce soit au travers d’Aline, la femme de Falcio, qui possède une personnalité forte et un sens du sacrifice ou à d’autres qui vont surprendre par leur ambivalence…

Un roman “one shot” qui tient toutes les promesses portées par l’étiquette “Révélation Fantasy” collée par l’éditeur et qui pourrait, malgré tout, bénéficier d’une suite…

Bragelonne (Juin 2015) – 384 pages – 20,00€ – 9782352948544
 Traduction : 
Mathilde Roger
Titre Original : Traitor’s Blade (2014)
Illustration : Xavier Colette

 

Le roi est mort. Désormais considérés comme des traîtres, les Manteaux de gloire, son fidèle ordre, ont été séparés. Falcio Val Mond et ses amis Kest et Brasti en sont réduits à travailler comme gardes du corps pour un noble qui refuse de les payer. Cependant la situation pourrait être pire : leur employeur pourrait être étendu au sol, baignant dans son sang, au cœur d’une mise en scène faisant du trio le coupable idéal.
Ah, attendez, c’est exactement ce qui vient de passer…
Mais ce n’est que le début des réjouissances : une conspiration se trame dans la cité la plus corrompue du monde et menace tout ce pour quoi Falcio et ses alliés se sont battus. S’ils veulent déjouer le complot et réunir les Manteaux de gloire, les trois amis ne pourront compter que sur leurs épées et le serment qu’ils ont prêté…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *