Sous le soleil de Cendres de Claire et Robert Belmas

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 7.0/10 (1 vote pris en compte)

Dans Sous le Soleil de Cendres, Claire et Robert Belmas nous projette 2 siècles dans l’avenir dans un monde où un subtil mélange de guerres et de tragédies climatiques ont conduit à un net recule de l’humanité…

La civilisation qui a survécu s’est regroupée et s’est constituée autour d’une société appelée “L’Instance”, qui est pacifiste. Ce pacifisme n’empêche pas l’existence d’enquêteurs dont fait partie Lyla Tran-Dinh.

Fille d’un haut personnage de l’Instance, Lyla va être appelée pour dénouer ce qui se trame autour de la mort de quatre scientifiques dans des conditions qui font fortement penser à des accidents.

L’enquêtrice va trouver rapidement un lien entre ces quatre scientifiques mais aussi une étrange corrélation entre la présence d’un Soleil de Cendres et une recrudescence d’agressivité dans la population.

Nous avançons dans cette société en essayant de comprendre en même temps que Lyla ce que pourrait bien cacher ces différents événements et, si l’enquête semble être le coeur de l’histoire, nous voyons rapidement qu’il n’en est rien.

Nous voyons que derrière cette société considérée comme pacifiste et idéale, d’étranges forces se meuvent en souterrain et que tout n’est peut-être pas aussi rose qu’il n’y parait. Vous aurez compris que le monde que nous décrivent Claire et Robert glissent très rapidement de l’utopie vers la dystopie… Mais pas que.

J’avoue qu’il y a un moment où l’histoire bascule… Je ne vous divulgâcherai pas l’histoire donc n’insistez pas… J’ai eu l’impression de revivre le sentiment que j’avais eu en regardant le film Une Nuit en Enfer de Quentin Tarrantino : on regarde l’histoire, on l’a suit et d’un coup, on se dit WTF ?

Je vous laisse découvrir ce roman qui m’a surpris (et agréablement) par sa propension à prendre des directions que nous n’imaginions pas tout en gardant la cohérence des personnages et une fluidité plus qu’appréciable.

Une découverte aussi d’un couple d’écrivain que je n’avais jamais eu l’occasion de lire et j’ai réellement apprécié 🙂

Scrinéo (Septembre 2017) – 320 pages – 21,00€ – 9782367405322
Couverture : Benjamin Carre

XXIIIe siècle. Après des années de guerres et de catastrophes climatiques qui ont décimé l’humanité, l’Instance, une société pacifique fondée sur des notions d’humanisme et d’écologie, a vu le jour. La criminalité n’y existe pas, aussi lorsque quatre éminents scientifiques sont assassinés en Haute-Occitanie, l’Instance mandate sa meilleure enquêtrice, Lyla Tran-Dinh.
La jeune femme constate rapidement des tensions inhabituelles au sein de la communauté… Cela a-t-il un rapport avec l’apparition inexpliquée d’un Soleil de Cendres dans le ciel ? Lyla est loin de soupçonner les abîmes vertigineux qui vont s’ouvrir sous ses pieds… Elle n’a pas de pistes sérieuses. Sur qui peut-elle s’appuyer ? Sur Erad Guzlan, un ami de son père, sur Janet Estevan, son assistante ? En Haute-Occitanie, le cauchemar ne fait que commencer ! 

Sous le soleil de Cendres de Claire et Robert Belmas, 7.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *