Royaume de l

Maureen se sent suivi depuis maintenant un certain temps, et si elle n’arrive pas à repérer son poursuivant, elle se prépare déjà à l’affrontement serrant fort son revolver. Elle sort tout juste de son travail dans une petite supérette où elle doit résister aux avances d’un gérant un peu trop entreprenant, ces études de psychologie ne lui ayant que très peu servi dans la recherche d’un travail plus intéressant et mieux rémunéré…
Bref, c’est l’esprit inquiet qu’elle va tenter de piéger le pisteur dans une ruelle sombre.
Malheureusement rien ne se passe comme elle l’aurait souhaité : le Smith et Wesson Spécial claque dans le vide, et son agresseur devrait sans trop de difficultés réussir à la maîtriser.
C’était sans compter sur l’arrivée du chevalier blanc (surgi de nulle part) qui tuera l’agresseur et sauvera la jeune demoiselle…
Petit à petit, elle apprendra qu’elle a un don particulier : elle possède le Sang des Anciens dans le Royaume de l’été, univers parallèle et que cela lui donne un Pouvoir immense auprès de ces nouveaux amis…

L’univers que nous décrit l’auteur ne devra son originalité qu’au fait d’avoir choisi nos légendes arthurienne comme point de départ. Nous retrouvons toute la mentalité chevaleresque dans le fonctionnement de l’esprit des principaux protagonistes – en tout cas de ceux habitué au Royaume de l’été…
L’héroïne quant à elle, est la naïve type, au début de l’histoire cela s’entend. Car progressivement elle va commencer à s’affirmer, d’abord de façon légère puis plus violemment arrivant même à prendre le pas sur une soeur qui ne la juge que folle, du fait de ses habitudes étranges.
Personne fragile psychologiquement depuis les viols qu’elle a subi dans sa prime jeunesse, elle devra pour réussir à ne pas se faire emporter dans des combats qui ne la concernent pour l’instant pas, vaincre ses démons intérieurs.
L’histoire présente l’avantage d’être bien écrite mais manque trop à mon goût d’action plus “violente”, entraînant un sentiment de longueur par moments.

Maureen se sent suivi depuis maintenant un certain temps, et si elle n’arrive pas à repérer son poursuivant, elle se prépare déjà à l’affrontement serrant fort son revolver. Elle sort tout juste de son travail dans une petite supérette où elle doit résister aux avances d’un gérant un peu trop entreprenant, ces études de psychologie ne lui ayant que très peu servi dans la recherche d’un travail plus intéressant et mieux rémunéré…
Bref, c’est l’esprit inquiet qu’elle va tenter de piéger le pisteur dans une ruelle sombre.
Malheureusement rien ne se passe comme elle l’aurait souhaité : le Smith et Wesson Spécial claque dans le vide, et son agresseur devrait sans trop de difficultés réussir à la maîtriser.
C’était sans compter sur l’arrivée du chevalier blanc (surgi de nulle part) qui tuera l’agresseur et sauvera la jeune demoiselle…
Petit à petit, elle apprendra qu’elle a un don particulier : elle possède le Sang des Anciens dans le Royaume de l’été, univers parallèle et que cela lui donne un Pouvoir immense auprès de ces nouveaux amis…

Camelot n’existe plus.
Arthur est mort. La Loi est morte.
Le Pouvoir règne.

A 28 ans, Maureen mène une vie de paumée à Naskeag Falls, Maine… Jusqu’à sa rencontre par un soir d’hiver glacial avec un spectre terrifiant et un chevalier blanc hirsute surgi de nulle part. Héritière d’un monde caché, elle commence alors à entrevoir le pouvoir qui est en elle et l’univers magique à laquelle elle appartient : le Royaume de l’été éternet, peuplé par les descendants de Merlin et Mordred, et déchiré par des guerres sanglantes.
Là-bas, une femme qui porte le Pouvoir et le Sang des Anciens est l’objet de toutes les convoitises… ou une menace à détruire.

Mnémos Icares (Novembre 2004)375 pages 21.50 € ISBN : 2-915-15932-7
Traduction : Pascal Tilche et Xavier Spinat
Couverture : Guillaume Sorel

Laisser un commentaire