Alice au pays des Morts-Vivants de Mainar Dhar

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 0.0/10 (0 votes pris en compte)

alice-au-pays-des-morts-vivants-753364A Deadland, en Inde, Alice vit avec sa famille sous la menace permanente des zombies et représente pour son camp un argument de poids : du haut de ses 15 ans, elle est une des meilleures sniper et ne recule devant rien. Alors qu’elle est en patrouille, elle a la surprise de tomber sur un zombie avec des oreilles de lapin qui semble apparaître et disparaître de sous terre. La rumeur d’un camp souterrain pour les zombies existant, elle sautera dans le trou après le lapin-mordeur…

Tout le monde connait l’histoire. Un jour, il est arrivé quelque chose et les morts sont revenus à la vie. Avant qu’on ait pu faire quoi que ce soit, ils se sont mis à attaquer les gens, et ceux qui se sont fait mordre ont été transformés en… Mordeurs, je suppose.

Vous l’aurez compris, il y a des chances que nous retrouvions dans ce titre d’Outremonde, la nouvelle collection des éditions Fleuve, placé sous la houlette de Stéphane Desa, beaucoup de parallèles avec Alice au pays des Merveilles. Je pensais néanmoins plutôt voir cette aventure comme une vision contemporaine du conte mais non…

Si le conte d’origine est bien ancré, la raison de cette ancrage, que je vous laisse deviner, n’est qu’un prétexte à l’histoire : le monde a été ravagé par un virus qui a tout emporter mais pas forcément comme l’histoire veut bien le rapporter ; le Comité Central, un genre de super pouvoir, semble avoir tiré partiellement partie de la situation pour asseoir son emprise, s’appuyant sur des mercenaires et les zombies ne sont pas non plus ce que l’on pourrait imaginer.

Le roman, sous des couches d’aventures, nous parle donc de la différence, des préjugés, de manipulation, de prise de conscience et de survie.

Alors, il ne faut pas non plus penser que ce titre est le titre de l’année, on pourra reprocher le côté “simpliste” des personnages mais il se lit plutôt bien… Plutôt très bien même.

Une sortie en mai pour ce roman qui devrait plaire à ceux qui cherche un peu d’originalité dans le monde habituel des zombies 😉

Outre Monde (12 mai 2016) – 266 pages – 17.90€
Traducteur
: Sonia Bernard (Anglais – Inde)
Titre Original : Alice in Deadland
Couverture : Dourone

Deadland, Inde. Du monde d’hier, il ne reste rien, juste les armes, nécessaires à la survie. Depuis qu’un virus a réduit la quasi-totalité de l’humanité à l’état de zombies, le Comité Central règne sur cette partie du globe. L’instrument de son pouvoir : son armée, Zeus.

Alice, quinze ans, vit dans une communauté restée indépendante et libre. Pour toute école, elle n’a connu que celle du combat. Mais elle y excelle. Lors d’une patrouille, elle surprend un mort-vivant portant des oreilles de lapin roses qui sort subitement de terre, puis qui disparaît. Des rumeurs parlent d’un réseau souterrain où les Mordeurs se réfugient.

Sans l’ombre d’une hésitation, elle s’engouffre à sa suite. Et chute….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *