Axis de Robert Charles Wilson

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 9.0/10 (1 vote pris en compte)

Spin 2

Depuis que le “Spin” a eu lieu, les comportements ont énormément changés et pas uniquement pour les personnes ayant décidé de franchir le cap et de devenir des “Quatrièmes âges”, ces personnes ayant pris un traitement leur permettant de vivre plus longtemps mais ayant pour conséquence de les changer psychologiquement. C’est dans ce contexte que Lise Adams recherche son père, disparu depuis de nombreuses années et semblant être lié d’une façon ou une autre au “Quatrième âge”. Dans le même temps, un enfant commence à avoir d’étranges visions… Tout va s’accélerer quand une pluie de cendres composée semble-t-il de restes de mécaniques tombe sur Equatoria.

ALLAN

Pour cette seconde partie du “Spin”, Robert Charles Wilson reprend les mêmes ingrédients et le résultat est encore à la hauteur. Cette recherche du père par Lise va nous permettre de découvrir les quatrièmes âges et les motivations qui poussent les différentes factions en présence. La rapidité de l’action comparativement au premier opus a pour principale conséquence de ne pas nous permettre de bien découvrir les personnages ; c’est donc dans l’urgence que nous apprendrons à connaître Lise, Isaac et Turk.
Cela pourra déstabiliser certains lecteurs puisque le précédent roman avait pour principal intérêt les psychologies des personnages.
Pourtant, nous apprendrons petit à petit comment se positionnent les différents personnages, et quels rôles ils seront amenés à jouer dans la compréhension des Hypothétiques, ces mystérieuses entités à l’origine du Spin. Une lecture que j’ai trouvé tout autant agréable que le premier même si j’aurais aimé mieux comprendre l’origine des évènements. Ce livre ne peut que difficilement être lu indépendamment.

ETIENNE

Une lecture impossible à déconnecter du tome 1 et qu’il est d’ailleurs préférable d’enchainer. J’ai laissé passer un peu trop de temps pour ma part entre les deux tomes et  cela a joué dans ma compréhension du contexte et mon appréciation du roman.

La Terre, longtemps isolé du reste de l’univers par une membrane la ralentissant, est désormais reliée à une autre planète, modifiée pour accueillir les terriens, equatoria. Lise va y rechercher les causes de la disparition de son père, vraisemblablement en lien avec les 4eme ages, un groupe jouant sur leur génome pour prolonger leur vie, mais également disposant d’une philosophie propre. Le roman ets donc concentré sur Lise, turk, un personnage de baroudeur qu’elle croise et auquel elle se lie, et les 4eme age qui cherchent à tout prix à entrer en contact avec les Hypothétiques, auteurs de ces artéfacts colossaux : la membrane ayant isolé la Terre et l’arc la reliant à Equatoria.

Autant, j’ai apprécié le T1, autant ce tome me parait plus poussif, trop dans l’intime sans apporter de réel éclaircissement sur les Hypothétiques, rapide sans être haletant et les personnages principaux ne sont pas à la hauteur de ceux de Spin. Ils gardent assez peu de liens avec ces premiers héros, ce qui est un peu dommage.

dommage, mais cela reste d’une grande qualité, il me faut trouver Vortex rapidement pour finir avec cette trilogie sans en perdre trop de substance.
Menacée par un soleil qui se transformera bientôt en nova, la Terre vit ses dernières années. Pour la plupart, les hommes ont franchi l’arc des Hypothétiques et se sont installés sur le Nouveau Monde, Equatoria ; notamment dans sa capitale, Port Magellan.
C’est à partir de cette agglomération tentaculaire, hétérogène telle l’humanité, que Lise Adams cherche son père, un scientifique qui a disparu depuis bien longtemps et avait peut-être découvert quelque chose sur l’énigme que représentent les Hypothétiques. Alors que Lise tient enfin une piste sérieuse, grâce à son ancien amant Turk Findley, d’étranges cendres se mettent à tomber sur le Nouveau Monde. Et si celui-ci, tout comme la erre, était condamné à brève échéance ?

Denoël Lunes d’encre (Août 2009)389 pages 9.99 € ISBN : 9782207260838
Traduction : Gilles Goullet
Titre Original : Axis (2007)

Couverture : Manchu

Axis de Robert Charles Wilson, 9.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *