Dévoreur de Stefan Platteau

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 9.0/10 (1 vote pris en compte)

9782361832223FSAube se retrouve seule alors que son conjoint, Peyr Romo, Magicien des Monts de Soufre est parti pour un temps.. La jeune femme voit leur ami Vidal, éleveur d’ânes, revenir avec un état d’esprit bien différent de celui qu’elle lui connait habituellement. Ce changement, couplé à l’éclat un peu trop marquée d’une planète.

Aube s’inquiète pour les enfants du marchand d’ânes et va vouloir les protéger, tout comme ses propres enfants d’ailleurs.

D’aucun pourait être surpris par le prix pour un livre plutôt court mais il faut avouer que l’objet en lui-même est particulièrement soigné, tant dans sa matière, dans la présentation extérieure mais aussi intérieure. Un livre de cette qualité justifie le prix… Et pour ceux qui le trouverait malgré tout trop élevé, il est possible de le commander en version électronique.

Il nous est précisé que ce roman, qui tient d’ailleurs plus à mon sens du conte, se situe dans l’univers des Sentiers des Astres (paru chez les moutons électriques, vous pouvez le commander ici) : cela n’est en rien un point de blocage puisque Dévoreur est le premier récit de Stefan Platteau que je lis et j’ai eu aucune difficulté…

Si je classe plus volontier ce titre dans les contes tient à la plume de l’auteur, sa façon de narrer tout autant qu’au contenu : la transformation d’un paisible père de famille en un terrible ogre. Rappelant les contes de notre jeunesse (je lui ai trouvé un petit côté Barbe Bleue), les enfants vont apprendre à se méfier des “Grands” et vouloir fuir absolument le monstre qui se dévoile petit à petit sous ses yeux.

Le texte est dur et je suis curieux de connaître l’âge de l’enfant à qui il est dédié :). Pourtant, Stefan sait faire preuve de suffisamment d’humour pour rendre certaines scènes moins durs… Je vous laisse découvrir ces éléments drôles et vous me reparlerez de ces lézards-espions 😉

Les Moutons Electriques (Septembre 2015) – 135 pages – 19,00€ – 9782361832223
Couverture et Décorations intérieures
: Melchior Ascaride

Sommes-nous les jouets des astres ? Qu’est-ce que ces choses lointaines éveillent en nous, qui nous anime et nous pousse à agir d’une façon qui nous étonne nous-mêmes ? 

Au-dessus de la demeure de Vidal, l’éleveur d’ânes, une planète brille trop fort ; le comportement de cet homme paisible s’en ressent. Son amie Aube assiste, impuissante, à sa transformation. Parviendra-t-elle à l’arracher à cette influence néfaste, ou faudra-t-il attendre l’aide de Peyr Romo, le magicien des Monts de Soufre ? 

Dans la vallée de Pélagis, de vieux instincts s’éveillent, prêts à dévorer toute humanité dans le coeur des êtres…

Une plongée dans l’âme d’un monstre, dans l’univers des Sentiers des Astres

Dévoreur de Stefan Platteau, 9.0 out of 10 based on 1 rating

2 commentaires sur “Dévoreur de Stefan Platteau”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *