Le Château des Millions d’Années de Stéphane Przybylski

48026
© Aurélien Police

Origine – Tome 1

Friedrich Saxhäuser fait partie de la garde rapprochée de Hitler et son attachement au régime nazi tend à diminuer, rendant Himmler suspicieux quand à sa loyauté. Le mariage avec Andrea von der Goltz ne semble pas le ramener dans de meilleurs sentiments, et cela est probablement la raison pour laquelle il est envoyé aux quatre coins du monde pour des missions diverses et variés.

Une de ses missions va l’envoyer en Syrie pour pister les origines du peuple aryen où il sera en contact avec des extra-terrestres…

Le lancement de ce titre est déjà la première curiosité… La couverture et la plaquette promet dans le même temps des nazis et des aliens, dans un roman qui prend racine avant la Seconde Guerre Mondiale. Le deuxième élément qui surprend est bien entendu l’auteur lui-même, un nouveau venu dans le monde de la SF qui démarre fort puisque Origine est une tétralogie ! Pour ce titre dont la sortie est prévue en février, Bélial a néanmoins lancé sous la forme de feuilleton dès début décembre ce nouveau titre et la parution hebdomadaire des épisodes mènera directement en février.

L’auteur est de son côté plus connu pour ses récits autour de l’Histoire avec un grand H. Cela se sent dans le récit dont on sent que les évènements décrits sont “historiquement” juste. Précisons rapidement que cela n’alourdit pas le récit et ne le rend pas “difficile”.

L’intervention des aliens, annoncé dès le premier chapitre en une phrase, met néanmoins du temps à être réabordé dans le récit et la première quart du premier roman n’en fait plus réellement allusion. Le personnage de Friedrich est rongé par le doute et par le bien fondé des actions du Reich… Certains actes et trahisons sont difficilement acceptable pour lui, notamment les assassinats vis-à-vis des SA, mais aussi les exterminations massives. La découverte qu’il va faire, et qui pourrait faire basculer la guerre en préparation, va l’amener à se poser des questions plus nombreuses encore.

Le personnage, ou plutôt les personnages parce qu’il ne faut pas oublier le scientifique qui l’accompagne va montrer toute l’ambiguité de la période, entre amour de la patrie (puisque Friedrich Saxhäuser est un vétéran de la première guerre mondiale) et rejet – en tout cas partiel – de la doctrine nazie

La mise en place de la partie “SF” est longue à venir et malgré une première rencontre précoce, j’espère que cet aspect sera renforcé dans les prochains volumes.

En conclusion, et pour un premier roman “SF”, une très bonne surprise que vous allez pouvoir en plus découvrir sur le mode feuilleton…

Le Belial (Février 2015) – 370 pages
Papier
:  20.00€ – 978-2-84344-132-5
Numérique : 7.99€
Couverture : Aurélien Police

En juin 1939, sous les ordres d’Heinrich Himmler, l’officier Friedrich Saxhäuser participe à une expédition archéologique en Irak dont le but secret consiste à établir une alliance contre les Britanniques. De plus en plus dubitatif à l’égard du nazisme, se sentant espionné, il découvre quelque chose de stupéfiant, dont la possession donnerait un avantage décisif dans le conflit à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *