Le dernier jardin de Lionel Bénard

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 8.0/10 (1 vote pris en compte)
9782365990257FS
© Stéphane Perger

Michel Guévenin est un ancien soldat habitant la Bretagne. Marié et père d’un enfant, sa vie va être bouleversée le jour où ces derniers disparaissent dans des conditions plus qu’étranges, le laissant lui-même sans connaissances. Il apprendra la nouvelle à son réveil à l’hôpital, apprenant dans le même temps qu’il est aux yeux des enquêteurs un des principal suspect dans cette affaire, ainsi que dans celles des disparitions d’autres enfants.

Notre monde est un monde de guerre et de violence : chacun doit se battre pour survivre, avec son compte de batailles, de victoires et de défaites. Il en ressort une construction fragile où nos actes passés empoisonnent ceux du présent, notre culpabilité hypothèque l’avenir de nos enfants.

J’ai eu envie de lire ce livre suite à ma discussion avec l’auteur, à la 25ème heure du livre de Le Mans. Et j’ai découvert une histoire très intelligemment menée aux frontières entre la fantasy (avec ce petit peuple breton), du thriller (il s’agit bien entendu de l’enquête pour retrouver la famille du « héros ») et du fantastique. L’histoire suit deux trames : la première est notre présent dans laquelle l’ancien soldat va tout remuer pour retrouver sa famille et une seconde où nous replongeons dans la jeunesse de Michel. Difficile de confirmer que ce roman se situe bien dans le domaine de l’imaginaire, tant l’auteur brouille les pistes entre onirisme et manipulations. Tout est distillé avec parcimonie ne laissant que peu d’espoir au lecteur de percer le mystère avant les dernières pages.

L’histoire est cruelle, tant dans l’histoire « jeunesse » que dans la partie « enquête ».

Lionel réussit ici un bon premier roman même si j’ai trouvé les deux histoires un peu trop décorélées.

Midgard (Novembre 2012) – 320 pages  

Format Papier : 14.00€ – 9782365990257
Format Electronique : 6.99€ – 9782365990264

Bretagne, 2005. Soldat blessé par la guerre et la violence, Michel Guévenin apprend que sa femme et son fils ont disparu dans d’étranges circonstances. Commence alors une quête pour l’homme, ainsi que l’enfant qu’il fut des années plus tôt. Elle le conduira dans les bois, où la sorcellerie régna durant des siècles. Michel parviendra-t-il à retrouver les siens ? Quelle est cette étrange silhouette qui rôde la nuit ? 

Le dernier jardin de Lionel Bénard, 8.0 out of 10 based on 1 rating

Un commentaire sur “Le dernier jardin de Lionel Bénard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *