Avant 7 jours de Nelly Chadour

Avant 7 jours est l’apport des Moutons Electriques à la rentrée de la fantasy française 2021 et j’avoue que le choix de ce roman de Nelly Chadour pour représenter l’événement se révèle pertinent.

Une plongée sur une île étrange

Tout commence pour Sofria par la réception d’une lettre qui semble résonner sur un passé qu’elle pensait être oublié depuis longtemps ou en tout cas dont elle aurait aimé s’affranchir… Pressé par son compagnon, elle décidera de révéler le secret de sa jeunesse et de son adolescence sur l’île du duché d’Unscilly, entre Irlande et Angleterre.

Sur cette île, 999 habitant·e·s résident et il semble convenu que ce nombre ne doit pas varier d’un iota, ni en positif ni en négatif, les conséquences de toute déviation semblant pouvoir se révéler dramatique… Même si une tolérance de 7 jours soit permise pour compenser naissance et mort sur l’île isolée du monde.

C’est dans cet univers que grandit donc Sofria, jeune fille de 16 ans au moment où l’adulte raconte son enfance. En marge des autres enfants, Sofria n’est qu’une souffre-douleur pour beaucoup d’entre eux, ne pouvant finalement compter que sur Agnès, dont l’état de santé est plus que délicat.

Des fêtes païennes et secrètes.

Mais la situation va changer avec l’arrivée d’une punkette, en la personne de Jodie, fille du fossoyeur de l’île, connu pour sa violence… Et la jeune punkette va se lier rapidement d’amitié pour Sofria, permettant la constitution d’un petit groupe qui va commencer à se questionner sur ce qui se cache derrière cette île et surtout, derrière ces fêtes qui ne semblent pas être si anodines que cela.

Deux fois par an, aux solstices, et plus particulièrement pour Samain, les jeunes se doivent de rester enfermer dans le gymnase pendant que les parents tendent de leur faire peur, à coup de cris et de coups, pendant que toute la population hurle à tue-tête des incantations ayant pour vocation de refouler les esprits… Bien étrange tradition, dont les origines restent mystérieuses et inquiétantes, au point de pousser notre petit groupe à tenter de les percer.

Une galerie de personnages hétéroclites

Comme vous l’aurez compris, un mystère entoure l’île et ses habitant·e·s et nous découvrons Unscilly à un moment critique et clé de son histoire. Si l’aventure nous captive de bout en bout, les personnages qui composent le récit n’y sot pas étranger à commencer par Sofria. La jeune fille a un côté un peu exaspérant, dans son rôle de victime qui n’arrive pas s’imposer. Sa manie de pleurer ou de se laisser écraser se retrouve contrebalancée à l’arrivée de Jodie, comme si Jodie était la personne qui devait l’aider à révéler réellement ce qu’elle est…

Pour être honnête, c’est d’ailleurs plus le personnage de Jodie qui m’a marqué, par son courage : fille battue du fossoyeur de l’île, elle se retrouve contrainte à la mort de sa mère de reprendre sa place au cœur d’une famille dysfonctionnelle avec une volonté de protéger son entourage… Une punkette au cœur d’or, pour faire simple.

Puisque nous parlons du fossoyeur, il est pour moi le personnage central du récit : connu pour sa violence, il reste un personnage craint et nous comprenons vite qu’il s’agit d’un personnage qui connaît tous les secrets et qui est clé sur l’île.

La construction du récit, l’enchaînement des événements et la richesse des personnages vont nous amener petit à petit à comprendre ce qu’il se passe, dans un univers fantastique rappelant les cultes druidiques, les légendes de bien des pays et les meilleurs romans d’horreur.

Le seul élément qui me reste un peu étrange est l’intérêt d’avoir initié l’histoire par cette lettre, laissant supposer une histoire après l’histoire.

Les Moutons Electriques (20 août 2021) – 272 pages – 22 € – 9782361836375
Couverture : Melchior Ascaride

999 habitants. Ni plus, ni moins. 999 âmes évoluant sur l’île du duché d’Unscilly, perdue dans l’écume du bras de mer séparant l’Irlande de l’Angleterre. 999, nombre d’or qui ne donne droit ni au retrait, ni à l’ajout. Que se passe-t-il quand naît un millième sujet ? Ou quand disparaît un ancien ? Pourquoi est-il si urgent de retrouver cette trinité de chiffres avant que s’écoule le 7e jour ? Pourquoi s’anime soudain le vieux cimetière lorsque l’équilibre se rompt ? Deux jeunes filles joignent leur solitude et leur leurs forces pour percer le secret de l’île, quitte à défier des forces anciennes.

Laisser un commentaire