L’Examen de Sylvain Neuvel

Il y a un peu plus de deux ans maintenant, nous avions pu vous proposer une interview de Sylvain Neuvel autour de sa trilogie Les Dossiers Themis (Le Sommeil des Géants, L’Eveil des Dieux et Trop Humains). Là où l’auteur nous avait proposé une trilogie avec des grands robots, le récit de L’Examen n’a strictement rien à voir… et nous donne une bonne gifle bien senti en pleine tête.

Devenir citoyen

Dans ce court roman (ou novella) de Sylvain Neuvel, nous allons suivre Idir, un homme iranien, débarqué en Grande Bretagne pour fuir la guerre. Cette fuite est d’ailleurs plus liée au métier de sa femme, journaliste contestataire, et c’est donc avec elle et ses deux enfants que l’île sera rejointe.

L’étape suivante est d’obtenir la citoyenneté britannique, et cela passe par la réponse à un questionnaire composée de 25 questions de culture générale et historique. Ne pensez d’ailleurs pas que cette méthode est SF, vous pourrez voir sur le site gouvernemental français que la naturalisation passe par une “connaissance suffisante de l’histoire, de la culture et de la société françaises“.

Idir donc se rend avec sa famille dans les locaux de la BVA, sûr de ses connaissances mais avec cette petite inquiétude de rater, entraînant le renvoi de l’ensemble de la famille. Et les questions commencent à s’enchaîner, des questions qui nous interpellent sur leur rapport avec la capacité à intégrer la société.

Question 1 : Quel est le Saint Patron du Pays de Galles ? Quel jour le célèbre-t-on ?

Pourtant, Idir reste concentré, même quand on lui dit de ne pas aider son voisin… Et surgit l’improbable, une attaque terroriste dans laquelle Idir se retrouvera dans une position plus qu’inconfortable…

Un récit glaçant !

Difficile d’en dire plus sans dévoiler l’essence même du récit de Sylvain Neuvel… Cela dit, dès le troisième chapitre, nous apprenons (et ce n’est donc pas divulgacher) que cette attaque n’est pas anodine. Toute l’épreuve est une horreur à suivre, le summum de l’administration et une volonté de définir un modèle de citoyen britannique.

Nous voyons au travers du récit toute la froideur de l’administration, cette exigence démesurée que nous avons pour accepter que des personnes ayant soufferts dans leur pays d’origine puissent être acceptées en nos terres. La description et l’histoire nous plonge page après page dans l’horreur, dans une déshumanisation totale jusqu’à la conclusion, terrible et en même temps tellement prévisible.

Sylvain Neuvel nous livre un récit puissant et poignant : à nous d’en comprendre la portée et de tendre à ne pas tomber dans cette mécanique.

Le Livre de Poche (Avril 2021) – 121 pages – 6,90€ – 9782253242277
Traduction : Patrick Imbert (Canada)
Titre Original : The Test (2019)
Couverture : Jonathan Gray

Grande-Bretagne, dans un futur proche. Vingt-cinq questions, vingt-cinq chances pour Idir, qui a fui l’Iran avec sa famille, d’impressionner l’examinateur et de décrocher la très convoitée nationalité britannique. Idir est confiant, il connaît bien son pays d’accueil, il y est parfaitement intégré.
Mais au centre d’examen, ce jour-là, rien ne se passe comme prévu. Au bout de quelques minutes, le test prend une tournure sinistre ; pour Idir il n’est plus question de nationalité, mais de vie ou de mort.

Laisser un commentaire