L’appel de Cthulhu par Gou Tanabe

Texte majeur de l’auteur H.P. Lovecraft, L’appel de Cthulhu est le nouvel arrivé dans la collection Les chefs-d’œuvre de Lovecraft, et il se voit attribuer la couleur rouge.

Comme les précédents titres de la collection, nous devons rendre un hommage appuyé à Gou Tanabe qui réussit une nouvelle fois à mettre en valeur et en dessin, le texte de l’auteur horrifique.

Nous plongeons donc dans l’enquête que va mener le jeune Francis Thurston, dont le grand-oncle est mort, alors qu’il enquêtait sur un étrange culte, celui de Cthulhu… Le centre de cette enquête est une étrange tablette, gravé, représentant ce qui semble être un Dieu-Pieuvre. L’artiste à l’origine de la gravure l’a reçu en vision en rêve.

Cette nouvelle adaptée est l’enquête autour de cette gravure et des conséquences de sa création. Nous retrouverons plusieurs personnages tournant autour du mythe de Cthulhu jusqu’à découvrir au détour d’une page le fameux Dieu.

Le style de la nouvelle d’origine est bien repris ici par la mangaka, beaucoup d’avancées se faisant au travers d’un mode épistolaire, au travers de la découverte et de l’analyse de documents qui vont se cumuler pour donner une vision globale.

Nous retrouvons la structure de la nouvelle avec un premier contact avec Cthulhu et son culte, par l’échange du grand-oncle avec Henri Wilcox, l’artiste à l’origine de la tablette, puis au travers de la rencontre de George Angell (le grand oncle) avec un inspecteur au prise avec une secte adepte des sacrifices humains. L’histoire du marin, la découverte de R’lyeh et enfin la rencontre finale avec les grands anciens sont retranscrits avec beaucoup de fidélité.

Comme pour les précédents opus, le dessin est précis et sec, retranscrivant l’aspect angoissant et oppressant du récit.

Une collection donc qui poursuit sur sa lancée qualitative… En attendant la prochaine adaptation.

Ki-Oon (Septembre 2020) – Les Chefs-d’oeuvre de Lovecraft – 294 pages – 17 € – 9791032706633
Traduction : Sylvain Chollet (Japon)
Titre Original : Cthulhu no yobigoe Lovecraft kessakhushu (2019)
Adaptation Graphique : Clair Obscur

Quand Francis Thurston hérite des possessions de son grand-oncle archéologue, il se retrouve lié à la tragique destinée du vieil homme… D’après ses papiers, le défunt scientifique enquêtait sur une religion étrange : le culte de Cthulhu. Une mystérieuse gravure représentant son dieu dépeint un monstre cauchemardesque ! Selon le journal laissé par le professeur, cette tablette est l’œuvre d’un artiste qui l’a créée en pleine nuit, alors qu’il était assailli de visions d’une cité fantastique habitée par une créature gigantesque.
Or, ce phénomène a eu lieu le lendemain d’un séisme d’une intensité inégalée, qui a affecté des hommes dans plusieurs contrées… Qu’est-ce qui a bien pu perturber ainsi l’équilibre du monde ? Intrigué par ces écrits, Francis reprend le flambeau et se lance sur la piste du culte, au cœur des ténèbres…

Laisser un commentaire