L’observatoire de l’imaginaire : La session 2020, les chiffres 2019 !

Drôle d’année… Le 28 octobre dernier, une partie de l’équipe de l’Observatoire de l’Imaginaire était déjà présente sur Nantes, prête à démarrer ses Utopiales, et prête surtout à partager pour la 4ème année consécutive les chiffres de la production, de la parité mais aussi de la presse.

Finalement nous sommes rentré.e.s à la maison dès le lendemain pour cause de confinement. Du coup, nous avons opté pour un Facebook Live, qui s’est tenu le jeudi 19 novembre, a permis à 80 personnes de pouvoir nous suivre en direct et ainsi de poser leurs questions et déjà 1100 personnes y ont eu accès en différé. Une solution de repli qui ne nous empêchera pas de revenir aux Utopiales (on les remercie encore de nous accueillir chaque année) en 2021 !

Parlons maintenant chiffres, vous trouverez le lien vers le document de l’Observatoire en attachement de l’article, comprenant notamment l’ensemble des graphiques. 

Chiffres de la production

Comme chaque année, BDFI et nooSFere nous servent de base pour analyser les chiffres de la production. 

A noter que pour 2019, les principaux chiffres sont : 

Âge / Source (2019)BDFInooSFere
Production Adulte14111164
Production Jeunesse628261

Ces chiffres couvrent toutes les parutions : grands formats, poches, inédits, rééditions, romans, recueils, essais etc. Ils sont stables depuis quelques années voir en diminution depuis 10 ans. Ce tassement se répercute aussi sur la production d’inédits, avec plus de 900 inédits sur 2019, très majoritairement en grand format, avec une présence d’auteurs francophones qui est toujours un peu au-dessus des 50%. 

Âge / Source (2019)BDFInooSFere
Nouveautés Adulte735716
Nouveautés Jeunesse357200

Le roman reste la forme principale pour la fiction adulte d’imaginaire (plus de 80% des parutions), et les éditeurs spécialisés sont toujours les principaux fournisseurs (à plus de 60%). A noter qu’en termes de genres, selon nos deux sources (Noosfere rt BDFI), la SF est le genre le plus publié (entre 35 et 46% des publications), devant la fantasy (entre 14 et 18%). 

La part de la jeunesse (incluant le Young Adult) reste aux alentours de 20% à 25% de la production. Là aussi c’est stable depuis plusieurs années.   

Chiffres de la parité

La parité est un sujet suivi par l’Observatoire depuis ses débuts. La part des hommes dans la production adultes / inédits reste majoritaire, et la tendance reste la même sur les 5 dernières années. On compte environ 40% d’autrices. 

En 2019, elles ont remporté 46% des prix (nos chiffres ne portent que sur les romans). Mais comme chaque année est soumise à des variations, on a regardé sur une décennie. On obtient un chiffre de 30% des prix spécialisés en imaginaire qui sont remportés par des autrices.

EditéesEditésNomméesNommésLauréatesLauréats
Récap sur 202042%58%38 %62 %46 %54 %
Moyenne sur 10 ans44%56%28 %72 %30%70 %

Enfin, médiatiquement, la couverture dans les médias des titres écrits par des femmes reste stable en 2020 à 30,9% (contre 30,7% l’année dernière). 

Chiffres de la presse

L’équipe presse a intégré cette année 5 nouveaux médias (XXI, La voix est livre, Marianne, le JDD et Le Masque et la Plume), portant à 23 le nombre de presse généraliste prise en compte. Sur l’ensemble des articles publiés dans ces médias et qui concernent la littérature, 4% portaient sur l’imaginaire. Attention, ces chiffres vont d’octobre 2019 à octobre 2020. 

Les journalistes ont d’abord écrit sur la SF qui représente 63% des articles traitant de littérature d’imaginaire. Un chiffre qui est même en hausse. 

La surprise vient plutôt du net recul (⅓) de la réprésentation des éditeurs ou collections spécialisées dans la presse. On peut imaginer que l’effet Damasio (publié à La Volte) a faussé les chiffres de 2019 en sur-représentant à ce moment-là l’édition / collection spécialisée. 

Parmi les titres qui ont été le plus chroniqués, nous retrouvons Une Machine comme moi de Ian McEwan (16 articles)devant  Les Testaments de Margaret Atwood et La Fracture de Nina Allan. 

Autres sujets abordés


Si quelques chiffres ont été partagés autour du numérique et de l’audio, il nous faut avouer qu’il est difficile de pouvoir partager des données intéressantes. 

A noter aussi que l’enquête de lectorat est en cours de finalisation pour un déclenchement  fin janvier. Nous compterons sur votre participation active !

Membres de l’Observatoire 2020

  • Catherine Benod
  • Vanessa Bonneval
  • Muriel Dufils
  • Allan Dujiperou
  • Hermine Hemon
  • Christian Moulin
  • Bruno Para
  • Gilles Richardot
  • Pierre-Marie Soncarieu
  • Jérôme Vincent

Et 2021 alors ? 

Nous avons pas mal d’envies et de chantiers pour 2021. D’abord notre idée c’est de consolider notre travail en continuant à étudier ce qu’on fait déjà, afin de voir les évolutions dans le temps. On a entamé aussi des discussions pour creuser autour de la parité, des crowdfunding et du numérique… Et bien entendu, si vous souhaitez participer, vous êtes les bienvenus. Contactez-nous !

Laisser un commentaire