Mécanique en apesanteur de Bénédicte Coudière

Cette nouvelle de Bénédicte Coudière paru aux éditions Armada est une lecture feel-good qui vous plongera dans l’espace et dans une thématique autour des Intelligences Artificielles.

En route pour l’espace !

Cassandre est une jeune femme qu’on pourrait qualifier de génie en termes d’Intelligence Artificielle : sa capacité à échanger avec les machines et les comprendre en font une des plus pertinentes de son domaine.

Des avaries à répétition sur la station spatiale internationale nécessitent son intervention pour tenter de comprendre ce qu’il s’y passe et éviter qu’un drame n’arrive. Peu à l’aise dans sa relation avec les autres, la jeune femme va devoir aussi faire face à un environnement qui ne lui ai pas favorable physiquement.

C’est d’ailleurs un sujet paradoxal puisque nous pourrions imaginer que l’apesanteur permettrait de remettre à égalité les personnes en situation de handicap physique (elle n’a pas l’usage de ses jambes) et les valides, mais nous découvrirons que ce n’est pas le cas.

Une nouvelle axée sur la différence

Cassandre va donc devoir se mettre en relation avec l’Intelligence Artificielle de bord et réussir à communiquer alors même que les autres membres de l’équipage ne sont pas en mesure de le faire. Cette prise de contexte et cette recherche de la cause des dysfonctionnements ont, me semble-t-il, pour objectif de montrer que chaque différence peut-être un atout dans des contextes différents.

L’histoire se déroule donc tranquillement, sans heurt et sans que nous puissions dégager d’autres thématiques que celle du vivre ensemble et de l’acceptation de l’autre dans ces différences.

Une lecture sympathique et rapide pour un public qui voudra avoir un récit positif et non-angoissant : cela me semble d’ailleurs être un exercice sur l’inclusion et sur le respect des différences.

Une remarque sur le format, un format A5 en couverture souple qui me fait plus penser à un magazine qu’à une publication éditoriale : j’avoue être plus fan des petits formats pour les nouvelles.

Armada – 36 pages – 5 € – 9791097396510
Illustrations : Jean-Mathias Xavier / JMX

Cassandre est sans conteste la meilleure mécanicienne de sa génération. Il faut dire qu’elle dispose d’un atout non négligeable : elle peut dialoguer avec les machines qu’elle répare.

Appelée en urgence sur la station spatiale internationale suite à de multiples et étranges avaries, Cassandre y retrouve la capacité à se mouvoir librement grâce à l’apesanteur. Mais surtout, elle va faire la connaissance de l’être le plus passionnant et étrange qu’elle n’ait jamais rencontré.

Laisser un commentaire