Replis d’Emmanuel Quentin

Intrigué par le quatrième de couverture de Replis où il était énormément question de Fake News, j’ai été un peu déçu que l’histoire ne soit pas ce qu’elle prétendait être… Sans pour autant regretter ma lecture…

Fake News or not ?

Daniel Sagnes travaille pour l’Etat, dans une France dystopique où l’Etat contrôle l’information de façon à manipuler sa population. A ce titre, le jeune homme contribue par ses montages vidéos à la propagande d’Etat et on doit lui reconnaître un talent certain sur le sujet.

Pourquoi l’Etat est-il à ce point demandeur de Fake News ? Tout simplement parce que nous n’avons pas réussi à sauver notre monde, que les catastrophes naturelles sont arrivées et que cela a entraîné un repli des villes sur elle-mêmes, laissant des bidonvilles pour les plus pauvres.

Comment cela est-il arrivé ? Nous n’en saurons pas beaucoup plus car ce n’est pas le cœur de l’histoire de ce thriller SF… De même que les Fake News ne le sont pas plus.

Le vrai sujet est l’Assimilation un procédé qui permet à un descendant d’absorber la connaissance de ces ascendants pour perpétuer la connaissance et préserver le savoir.

Un parent encombrant

Et c’est ce qui menace notre monteur : son père a fait une demande officielle pour être assimilé, et vu l’importance de ce père, Daniel n’est pas sensé refuser. Pourtant, les relations avec le père Sagnes sont loin d’être au beau fixe et le Daniel veut absolument refuser cette assimilation, ne se voyant pas vivre jusqu’au bout de sa vie avec cet encombrant esprit.

Après avoir écouté les arguments de son père mourant, il décidera de fuir pour éviter de subir le transfert et verra son monde basculer, devenant lui-même une victime de cet état qui tient absolument à conserver l’esprit du père Sagnes.

De fuite éperdue en tentative de révélations, nous découvrons un monde post-apo qui fait froid dans le dos, suivant un personnage que nous avons du mal à trouver sympathique ou même à qui nous souhaitons de se faire attraper…

Le récit d’Emmanuel Quentin est relativement court et nous donne peu d’indices sur le monde futur. Cette brièveté et cette nervosité sont autant sa force que sa faiblesse : nous aimerions en savoir plus sur cet étrange avenir.

Pocket (Juin 2021) – Collection SF – 302 pages 7,60€ – 9782266297691
Illustration : Axel Mahé

Dans une France ravagée par le changement climatique et la Grande Guerre des Frontières qui s’en est suivie, l’État contrôle tout et abreuve la population de fake news. Daniel Sagnes est l’un de ces monteurs/menteurs, simple rouage de la grande machinerie du mensonge institutionnalisé. Et à ce titre, il sait que l’Assimilation, qui permet de transférer aux enfants la conscience d’un de leurs parents en fin de vie, présentée comme seul espoir de survie dans ce monde de centres, est une supercherie. Alors quand vient le moment d’accueillir en lui la conscience d’un père honni, il n’a d’autre alternative que la fuite.

Laisser un commentaire