Hysteresis de Loïc le Borgne

VN:F [1.9.22_1171]
Moyenne : 7.0/10 (1 vote pris en compte)

9782843441240FSLorqu’il arrive à Rouperroux, Jason Marieke est accueilli avec beaucoup de distance, comme tous les anciens. Depuis la panique, il y a de nombreuses années, les anciens sont vus avec beaucoup de méfiance, étant jugé comme responsable de cet élément de l’histoire. Dans ce monde en reconstruction, un culte important est rendu aux arbres, et tout atteinte à l’intégrité de l’un d’eux a des conséquences dramatiques… Mais Jason va ramener à la mémoire d’anciens évènements qu’il aurait fallu garder secrète…

Maudits soient-ils, maudits soient nos ancêtres !

Etrange livre que nous offre Loïc Le Borgne : dans un monde totalement chamboulé par un drame conséquence de la pollution humaine, la communauté de Rouperroux vit totalement renfermée sur elle-même rendant un culte extrême à la nature… Nous sentons que beaucoup de choses sont cachées, et l’attitude de beaucoup d’habitants, parmi lesquels la Guerisseuse et la gardienne du parc ou encore ces deux jumelles qui semblent faire la loi sur les enfants du village… Pourquoi une telle haine vis-à-vis de Jason ou encore de Florine, l’amour qui pousse Jason à revenir après avoir voyagé pendant longtemps ?

L’histoire d’amour, car c’est finalement ce que je retiens de ce récit, au coeur de l’intrigue est décliné d’une façon très musicale, les chants jalonnant l’aventure à toutes les étapes, mettant un peu d’humanité dans ce village où toute empathie et toute sympathie semble avoir laissée la place à une méfiance et un rejet de l’autre digne des plus petits villages.

Le Belial (Février 2014) – 351 pages
Format “Broché” : 19,00€ – 9782843441240
Format “Electronique” : 7.99€ – 9782843446054
Couverture : Aurélien Police

Le temps a filé depuis la Panique, la grande, l’incommensurable débâcle qui a couru sur le monde, balayant jusqu’au dernier rêve d’une humanité autocentrée… Le temps a passé, oui, et il a fallu reconstruire comme on a pu. Essayer, en tout cas, et au prix fort : celui du savoir, bien sûr, mais aussi celui de l’espérance… Et quand Jason Marieke arrive à Rouperroux, misérable village accroché à sa survie précaire, lui, l’ancien, celui d’avant la Panique, homme en quête doté de connaissances mystérieuses et aux questions qui dérangent, alors semble sonner l’avènement d’une ère nouvelle, celle des réponses et du cortège d’horreurs qui les accompagne…

Hysteresis de Loïc le Borgne, 7.0 out of 10 based on 1 rating

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *