Fantastinet

L'actualité des littératures de l'imaginaire


Retrouvez l’actualité des littératures de l’imaginaire (Science-Fiction, Fantastique, Fantasy, et autre) ainsi que des interviews de celles et ceux qui les construisent.

Ces guerres qui nous attendent – Red Team

, ,

Ces guerres qui nous attendent est une première itération du travail de la Red Team défense qui a fait beaucoup parlé d’elle depuis sa création, et faisant débat au sein de la communauté des amateurs de SF.

Qu’est-ce-que la Red Team Defense

Pour ceux qui voudrait en savoir plus sur cette équipe, vous pouvez vous orienter vers le site officiel. Pour résumer la démarche, une initiative a été lancée en 2019 par l’Agence de l’Innovation de Défense (AID), l’Etat Major des Armées (EMA), la Direction Générale de l’Armement et la Direction Générale des Relations Internationales et de la Stratégie (DGRIS) pour identifier les menaces pouvant frapper la France dans les prochaines années.

La particularité est qu’en plus de travailler avec des militaires et des scientifiques, la Red Team s’appuie aussi sur des auteurs et autrices de Science-Fiction parmi lesquels nous retrouvons Laurent Genefort, Xavier Mauméjean, Romain Lucazeau, Virginie Tournay, Doa, Xavier Dorizon, une designeuse, Jeanne Bregeon et un dessinateur, François Schuiten. 2 membres supplémentaires ont préféré masqué leur identité.

En ce début d’année 2022, une première restitution des scénarios a été faite aux éditions de l’Equateur.

Il est à noter que les scenarios qui sont proposés ont été expurgés d’une partie des menaces de façon à ne pas donner de mauvaises idées.

Quels sont les scenarios ?

Dans ce recueil (je ne sais comment l’appeler autrement), quatre scénarios sont présentés, dans un mode qui n’est pas celui d’un récit. Ne vous attendez pas à avoir une histoire avec un début et une fin mais plutôt une retranscription des différentes étapes historiques et des explications sur certains sujets un peu plus techniques. Cette construction pourrait amener à se poser la question de la pertinence de le voir comme une oeuvre de SF plutôt que comme un essai, mais passons.

Le premier scenario Les pirates de la P-Nation attaquent Kourou s’appuie sur deux faits majeurs : la montée des eaux qui a conduit à la construction d’état flottant (le P de P-Nation faisant d’abord référence au plastique) et a dérapé rapidement vers le P de Pirate (comme on s’en doute). Le deuxième fait, la volonté de la France de redevenir leader dans la recherche spatial et la construction d’un ascenseur spatial. Et puis, la P-Nation décide d’attaquer Kourou. Le scénario explore donc la piste de cette nouvelle société et de ce nouvel état qui va tenter de s’imposer avant de rentrer finalement dans le rang.

Le second Barbaresques 3.0 s’attache à la position de la Turquie au sein de l’OTAN et les conséquences d’une politique extérieure agressive avec en plus un développement des technologies et l’impact sur la gestion de l’armée et des trajets maritimes.

Troisième scenario, Chronique d’une mort culturelle annoncée s’appuie sur les problématiques liées au réseaux sociaux qui prennent une dimension supplémentaire avec les REZ (bulles numériques communautaires). La difficulté de ce scénario étant de se projeter dans la géographie qui n’est pas celle que nous connaissons…

Le dernier scénario, La Sublime Porte s’ouvre à nouveau tourne à nouveau autour d’aspect politique avec la bascule nationaliste de Troie… De Troie, oui. Ce qui rend illisible ce scénario de mon côté.

On en retient quoi ?

C’est la question que je me pose… J’ai longuement hésité avant de me lancer dans cette lecture et j’avoue rester très déçu par le résultat.

La lecture est loin d’être passionnante, avec des successions de chapitres courts, qui ne semblent pas toujours se suivre de façon logiques. De même, des difficultés à comprendre les intérêts des scénarios ou leur projection dans les risques pour l’intégrité de la France.

Pour conclure, je reste sur ma faim.

Editions Equateurs (janvier 2022) – 220 pages – 18 € – 9782382841792
Couverture : François Schuiten

La Red Team n’est pas la nouvelle série de Netflix. Et pourtant sous ce nom de code un commando a mené une opération pionnière particulièrement haletante. Pour la première fois, le ministère français des Armées et l’Université Paris Sciences et Lettres ont lancé un projet de prospection novateur.
Analystes et chercheurs ont partagé librement leurs réflexions avec des auteurs de romans noirs, de science-fiction et de dessinateurs pour imaginer les conflits possibles à l’horizon 2030-2060 : création d’une nouvelle nation pirate née des changements climatiques, hacking possible des implants neuronaux, émergence de sphères communautaires développant une réalité alternative, fragmentation du réel, crises environnementales et bioterrorisme, guerres cognitives s’appuyant sur la désinformation de masse, polarisation du monde en hyperforteresses et hyperclouds.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.