Qui a tué le président ? de Duval & Pécau – Wilson

Jour J – Tome 5

Ce nouveau volume de Jour J ne sera pas sans nous rappeler l’attentat qui coûta la vie à John Fitzgerald Kennedy à Dallas… Mais bien entendu nous sommes toujours dans le spectre de l’uchronie et l’histoire n’est donc pas la notre…

La guerre du Vietnam en toile de fond

Il est tout d’abord à noter que JFK ne meurt pas assassiné par une sombre journée de 1963… Puisqu’il n’est déjà plus président à cette époque. La guerre du Vietnam justifie un certain nombre de pratiques que ce soit sur le terrain de la guerre ou sur le territoire américain lui-même.

C’est dans ce contexte de guerre que Richard Nixon entame son deuxième mandat et, grâce à l’appui entre autre de John Edgar Hoover, il va pouvoir aller au-delà des deux mandats maximum autorisés.

Et quelques années plus tard, les Etats-Unis se retrouvent dans une situation proche de la Guerre Civile avec l’armée qui tire à balles réelles sur la population.

Un remake de l’histoire ?

Nous sommes en 1973 lorsque débute réellement la narration, tout le reste n’étant que flashback pour nous permettre de comprendre la globalité… French est fils d’alsacien, fils d’un malgré-nous durant la Seconde Guerre Mondiale qui a migré aux Etats-Unis pour fuir un passé qu’il renie.

Mais loin de s’éloigner des doctrines que son père regrette, il semble vouloir prendre le chemin de la haine, que ce soit en tant que membre des Hell’s Angels ou comme soldat au Vietnam.

L’histoire aura besoin de lui, et c’est alors qu’il prend un fusil à lunette dans un bar que nous comprendrons le chemin qui le mène jusqu’à l’assassinat d’un président… Comme un autre tueur de président, dans notre histoire, passé lui aussi par les Marines.

Ce que nous voyons ici, c’est l’histoire derrière l’histoire, cette réplication d’un assassinat, celui de JFK, qui laisse passer le message que l’acte n’est pas nécessairement celui d’un déséquilibré et que la logistique était importante. J’ai été frappé par le parcours qui entraînera French de plus en plus sur le mauvais côté de l’histoire, conscient lui-même de n’être qu’un pion dans un jeu qu’il ne maîtrise pas.

Delcourt (Février 2011) – 56 pages – 14,95 € – 9782756018676

Scenario : Fred Duval et Jean-Pierre Pécau assistés de Fred Blanchard
Dessin : Colin Wilson
Couleur : Jean-Paul Fernandez
Couverture : Manchu et Fred Blanchard

Washington, 1965. Le Président réélu inaugure son second mandat par une offensive terrestre déterminante sur le nord Vietnam communiste. Tandis qu’en Amérique, la contestation grandi et que le pays sombre lentement dans la dictature, French, un engagé volontaire au Vietnam, participe aux missions les plus sanglantes jusqu’à être porté disparu. Le 22 novembre 1973, il est à Dallas, dans les toilettes d’un bar. Il y récupère un fusil à lunette.

Laisser un commentaire