Fantastinet

L'actualité des littératures de l'imaginaire


Retrouvez l’actualité des littératures de l’imaginaire (Science-Fiction, Fantastique, Fantasy, et autre) ainsi que des interviews de celles et ceux qui les construisent.

Vilain chien de Morgane Caussarieu

,

Lors de sa visite au salon BienVenus sur Mars, j’ai découvert devant la table de Morgane un petit roman jeunesse que je ne connaissais pas. Alors que j’avais eu l’occasion de lire ses œuvres adultes (retrouvez les chroniques de Je suis ton ombre, Rouge Toxic, Rouge Venom et Vertèbre), j’étais assez curieux de voir ce que donnait Morgane en littérature jeunesse… Je ne suis pas déçu.

Rendez-vous en terres québécoises

Ce court récit de l’autrice horrifique se situe du côté du Québec et un préambule nous informe que nous trouverons quelques expressions bien locales de nos ami·e·s d’outre-atlantique.

Zachary est un petit gamin que nous découvrons perdu depuis que son père est mort. Le jeune garçon a du mal à faire le deuil de son père. Il faut avouer qu’il n’avait pas la même passion que ce dernier pour la chasse, et reste sur l’impression de l’avoir déçu en refusant d’achever un orignal.

Pourtant, le père de Zachary a passé du temps à lui partager sa passion, donnant un discours écologiste à la pratique de la chasse mais aussi à la naturalisation des animaux.

La mort du père impacte non seulement la vie du petit garçon mais aussi celle de sa mère, qui semble complètement perdu…

Un travail sur le deuil de l’enfant

Tout au long de ce récit, nous découvrirons un contexte sombre et glauque. En tout premier lieu par la maison familiale, qui semble être un grand bordel poussiéreux, emplie d’animaux morts qui donnent un aspect bien morbide à l’ensemble. Mais l’extérieur n’est pas beaucoup mieux avec cet épouvantail dans lequel le jeune garçon semble reconnaître son père ; ou encore avec ce voisin dont l’occupation n’est pas très claire et qui offrira un chiot bien étrange à notre orphelin.

L’ambiance est décidemment un point fort des écrits de Morgane, qui sait adapté du coup cette ambiance au public auquel elle s’adresse.

Pourtant, il ne faudra pas voir uniquement dans ce récit un simple récit d’horreur : au-delà de la trame de fond sur le deuil, il y a aussi une vraie mise en lumière de la nature, de sa beauté et de son équilibre. Cela se traduit notamment par la vision différente qu’en ont père et fils et qui suivra tout au long du récit.

Un roman jeunesse, court et percutant, à faire découvrir aux plus jeunes.

Editions du Chat Noir (septembre 2020) – Collection Chatons hantés – 140 pages – 10 € – 9782375681503
Couverture : Mina M.

Zachary, dix ans, vit seul avec sa mère au milieu de la forêt canadienne, au Québec. Son père est mort récemment dans un accident de chasse et le petit garçon ne peut accepter sa disparition. Il est persuadé que son papa est encore là, quelque part.

Le soir d’Halloween, un homme inquiétant fait don à Zachary d’un adorable petit chien de chasse. Un chiot au regard plus que troublant. Un chiot au comportement étrange.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.